Suivre la vie du site  HEAD@Facebook   HEAD@twitter   HEAD@YouTube   HEAD@Pinterest   HEAD@Vimeo   HEAD@LinkedIn

Head
haute école d'Art et de design Genève Geneva university of art and design

Accueil du site > EXPOSITIONS > EXPOSITIONS HORS LES MURS > Expositions précédentes > 2013 > 2013.01.25 Design Project Room : Pierre Hardy ’ Anatomie du (...)

2013.01.25 Design Project Room : Pierre Hardy ’ Anatomie du désir’

Design Project Room Exposition Pierre Hardy Du 25 janvier au 16 mars 2013 Design Project Room, 22, rue de Lyon lire

jeudi 20 décembre 2012


Pierre Hardy
Anatomie du désir

Commissariat : Alexandra Midal
Avec l’aimable participation de : Florence Doléac et Marloes ten Bhomer

Exposition du 25 janvier au 16 mars 2013
Ouvert du mercredi au samedi, de 14h à 19h
Design Project Room, 22, rue de Lyon, 1202 Genève

Téléchargez le carton d’invitation de l’exposition Pierre Hardy « Anatomie du désir » (PDF - 328 ko)

Artiste, ex-danseur, enseignant, illustrateur, et bien plus qu’un chausseur, Pierre Hardy a développé de nombreuses et fidèles collaborations avec des grandes maisons de luxe comme Hermès (depuis 1990), Balenciaga mais aussi avec Gap, avant d’ouvrir sa maison où, depuis douze ans, il ciselle des collections de chaussures pour femmes et hommes, de bijoux et de maroquinerie qui échappent à l’emprise d’un code récurrent, d’une symbolique figée ou d’un univers clos.

Pour sa première exposition personnelle en Suisse, et sa première invitation à la Design Project Room, l’espace genevois consacré à la production d’expositions de design réalisées avec les étudiants en 2e année du Master Design Espaces & Communication, et à l’invitation d’Alexandra Midal, la maison Pierre Hardy s’expose en 24 paires de chaussures pour femmes. Faisant écho à la présentation des dessins et esquisses de Pierre Hardy sur les murs et aux formes de référence des modèles exposés, la sélection dans les collections des 13 années d’existence de la célèbre maison, fait la part belle dans l’espace de la Design Project Room à l’humour, à l’audace et à l’allure. Le dispositif d’exposition inédit invite au plaisir du vertige de l’eurythmie et du double.

Ce parti-pris répond à la question : comment exposer une paire de chaussures ?
Par convention, l’exposition des souliers reprend les principes de mise en scène orchestrés par les grands magasins qui au 19e siècle déclinèrent avec efficacité l’étalage des biens de consommation. Aujourd’hui, les displays commerciaux des magasins ou les récents pop-up stores, revisitent ces normes sagement. La scénographie des chaussures dans le laboratoire expérimental de la Design Project Room devait-elle reprendre ces mêmes codes ou bien proposer d’autres hypothèses ? A la HEAD, les escarpins deviennent-ils l’égal d‘une œuvre d’art posée sur un socle ; sacrent-ils un fétichisme ; se font-ils l’écho d’indices sociologiques ou affirment-ils leur statut de bien de consommation renouvelable à chaque collection ?

En jouant avec ces questions, l’exposition vous propose une expérience à la fois visuelle, sensuelle et tactile. Venez explorer Anatomie du désir !

Commissariat : Alexandra Midal
Assistant : Mathieu Bassée


Documents joints