Occupé à habiter

Genève, 15.09.18 - 15.01.19

L’atelier «occupé à habiter» prend pour thématique l’intervention architecturale dans le bâti existant du logement genevois. En se focalisant sur une donnée historique, celle des squats à Genève entre 1980 et 2010, il s’agira d’étudier et d’analyser ce cas particulier de l’habitat. En croisant diverses archives historiques et regards artistiques, le travail d’atelier établira une restitution et une réinterprétation spatiale des intérieurs des squats et développera une approche mettant en exergue les dispositifs architecturaux de l’appropriation d’un patrimoine intérieur.

Si les dimensions politiques et sociales sont indissociables du mouvement squat à Genève, l’atelier s’attellera à une dimension encore peu étudiée à travers les outils de l’architecte, celle de l’appropriation spatiale. En effet et, à travers une lutte contre la standardisation du logement à l’échelle d’une ville, les squats ont requestionné les dispositifs et équipements d’un habitat collectif à résonance communautaire. Des nouvelles typologies pour des nouveaux modes de vie. Conçus pour des familles «ordinaires», les logements squattés ont été transformés et adaptés pour répondre aux besoins des nouveaux occupants.

Alors comment adapter une architecture correspondant aux modes d’habiter des temps passés? Comment s’approprier l’espace intérieur d’un logement? Comment faire cohabiter individualisme et collectivité? Comment restructurer et matérialiser les limites entre intimité et extimité? Comment s’occuper à habiter ? Autant de questions qui accompagneront notre atelier…

Team

Responsable d’atelier : Line Fontana
Assistant : Thierry Buache

Etudiant.e.s :
BA Architecture d’Intérieur
Christine Demierre, Roméo Drege, Marine Evrard, Cloé Gyssler, Loula Hesse, Thibault Krauer, Timéa Schmidt, Clara Souche, Sonia Vetsch, Livia Wagner

Responsable de filière : Dr. Javier Fernández Contreras
Adjointe scientifique : Valentina De Luigi

Credits Photo
© HEAD – Genève, Baptiste Coulon

Occupé à habiter

Genève, 15.09.18 - 15.01.19

L’atelier «occupé à habiter» prend pour thématique l’intervention architecturale dans le bâti existant du logement genevois. En se focalisant sur une donnée historique, celle des squats à Genève entre 1980 et 2010, il s’agira d’étudier et d’analyser ce cas particulier de l’habitat. En croisant diverses archives historiques et regards artistiques, le travail d’atelier établira une restitution et une réinterprétation spatiale des intérieurs des squats et développera une approche mettant en exergue les dispositifs architecturaux de l’appropriation d’un patrimoine intérieur.

Si les dimensions politiques et sociales sont indissociables du mouvement squat à Genève, l’atelier s’attellera à une dimension encore peu étudiée à travers les outils de l’architecte, celle de l’appropriation spatiale. En effet et, à travers une lutte contre la standardisation du logement à l’échelle d’une ville, les squats ont requestionné les dispositifs et équipements d’un habitat collectif à résonance communautaire. Des nouvelles typologies pour des nouveaux modes de vie. Conçus pour des familles «ordinaires», les logements squattés ont été transformés et adaptés pour répondre aux besoins des nouveaux occupants.

Alors comment adapter une architecture correspondant aux modes d’habiter des temps passés? Comment s’approprier l’espace intérieur d’un logement? Comment faire cohabiter individualisme et collectivité? Comment restructurer et matérialiser les limites entre intimité et extimité? Comment s’occuper à habiter ? Autant de questions qui accompagneront notre atelier…

Team

Responsable d’atelier : Line Fontana
Assistant : Thierry Buache

Etudiant.e.s :
BA Architecture d’Intérieur
Christine Demierre, Roméo Drege, Marine Evrard, Cloé Gyssler, Loula Hesse, Thibault Krauer, Timéa Schmidt, Clara Souche, Sonia Vetsch, Livia Wagner

Responsable de filière : Dr. Javier Fernández Contreras
Adjointe scientifique : Valentina De Luigi

Credits Photo
© HEAD – Genève, Baptiste Coulon

Occupé à habiter

Genève, 15.09.18 - 15.01.19

L’atelier «occupé à habiter» prend pour thématique l’intervention architecturale dans le bâti existant du logement genevois. En se focalisant sur une donnée historique, celle des squats à Genève entre 1980 et 2010, il s’agira d’étudier et d’analyser ce cas particulier de l’habitat. En croisant diverses archives historiques et regards artistiques, le travail d’atelier établira une restitution et une réinterprétation spatiale des intérieurs des squats et développera une approche mettant en exergue les dispositifs architecturaux de l’appropriation d’un patrimoine intérieur.

Si les dimensions politiques et sociales sont indissociables du mouvement squat à Genève, l’atelier s’attellera à une dimension encore peu étudiée à travers les outils de l’architecte, celle de l’appropriation spatiale. En effet et, à travers une lutte contre la standardisation du logement à l’échelle d’une ville, les squats ont requestionné les dispositifs et équipements d’un habitat collectif à résonance communautaire. Des nouvelles typologies pour des nouveaux modes de vie. Conçus pour des familles «ordinaires», les logements squattés ont été transformés et adaptés pour répondre aux besoins des nouveaux occupants.

Alors comment adapter une architecture correspondant aux modes d’habiter des temps passés? Comment s’approprier l’espace intérieur d’un logement? Comment faire cohabiter individualisme et collectivité? Comment restructurer et matérialiser les limites entre intimité et extimité? Comment s’occuper à habiter ? Autant de questions qui accompagneront notre atelier…

Team

Responsable d’atelier : Line Fontana
Assistant : Thierry Buache

Etudiant.e.s :
BA Architecture d’Intérieur
Christine Demierre, Roméo Drege, Marine Evrard, Cloé Gyssler, Loula Hesse, Thibault Krauer, Timéa Schmidt, Clara Souche, Sonia Vetsch, Livia Wagner

Responsable de filière : Dr. Javier Fernández Contreras
Adjointe scientifique : Valentina De Luigi

Credits Photo
© HEAD – Genève, Baptiste Coulon