Aurélien Gamboni et Sandrine Teixido présentent MALSTRØM 68N au Théâtre de l’Usine, Genève

Le Théâtre de l’Usine ouvre sa saison 2014-15 avec MALSTRØM 68N, fruit d’une collaboration entre l’artiste plasticien Aurélien Gamboni et l’anthropologue et écrivaine Sandrine Teixido. Tous deux développent un vaste travail de recherche qui prend pour point de départ la nouvelle de l’écrivain Edgar Allan Poe Une descente dans le Maelstrom (1841). Considérant ce texte comme un puissant outil de pensée, ils procèdent depuis plusieurs années à une collecte de récits et de témoignages qui s’attachent à celui de Poe, permettant d’interroger les enjeux liés à la perception des dynamiques de notre environnement et d’expérimenter les possibilités offertes par les récits d’ouvrir de nouveaux espaces pour l’action. Après une première étape au Brésil à Porto Alegre en 2013, le duo partira en 2014 sur les traces de la nouvelle, là où Poe n’est jamais allé, dans l’Arctique norvégien, sur le 68e parallèle nord.

Aurélien Gamboni est diplômé du programme CCC, la mise en scène est conçue par Théo Keiflin, diplômé du programme Art/action. Quentin Lannes, Maria Adelaida Samper, Fanny Benichou, Alexandra Nurock et Charles-Elie Payre, qui officient en tant que lecteurs dans la création, sont tous alumni ou étudiants à la HEAD – Genève.