Detours Which Have To Be Investigated, par Ivan Illic & Benoît Maire

La HEAD – Genève est fière de présenter Detours Which Have To Be Investigated un nouveau livre d’art, accompagné d’un CD et d’un DVD, né de la collaboration entre l’artiste français Benoît Maire, le pianiste américain Ivan Ilic et les étudiant-e-s Master du Département des Arts visuels. Il présente des photographies et des textes de Morton Feldman, de Philip Guston et de John Cage, et un nouveau texte de Ivan Ilic en collaboration avec Benoît Maire. Deux vidéos inédites de Ştefan Botez, un documentaire de courte durée sur la musique de Morton Feldman, un nouvel enregistrement de Palais de Mari de Morton Feldman (1986), interprété par Ivan Ilic, composent cette publication.

Detours Which Have To Be Investigated est le résultat de l’atelier Master mené par Benoît Maire intitulé « Silenzio ». En janvier 2013, l’artiste Benoît Maire invite le pianiste Ivan Ilic à Genève pour présenter ses travaux de recherche sur Morton Feldman. C’est une révélation pour les étudiant-e-s Master. Au cours de la semaine suivante, ils produisent deux vidéos : l’une est de Ştefan Botez, l’autre, une vidéo de groupe est un documentaire expérimental, avec des images rares de Morton Feldman datant de 1986.

A la suite de cet atelier, Ivan Ilic a donné un récital à la HEAD – Genève, intitulé « A Public Dead », une allusion à la description pince-sans-rire du public préféré de Morton Feldman. Le récital de Ilić comprenait une performance de Palais de Mari de Feldman ; le concert a été un tel succès que le directeur de la HEAD, Jean-Pierre Greff, a proposé que le groupe produise une publication dans le cadre pédagogique de la HEAD.

Detours Which Have To Be Investigated est une méditation sur la façon dont les artistes rompent avec leur passé pour changer de direction, et sur l’amitié comme catalyseur au changement.

La HEAD – Genève s’est associée au Mamco pour proposer un écrin approprié au lancement de ce livre d’art. Ivan Ilic nous fait l’amitié d’un récital à cette occasion. Il interprétera des oeuvres de John Cage, Erik Satie et Morton Feldman évidemment…
__________

Detours Which Have To Be Investigated

Livre d’art de 54 pages (23 x 30 cm), CD de 23 minutes et DVD de 17 minutes.
Produit par la HEAD – Genève, la Haute école d’art et de design de Genève.
Directeur de la publication: Jean-Pierre Greff
Design Graphique: AMI, bureau composé par Adeline Senn, Martin Maeder et Ismaël Abdallah, tous diplômé-e-s de la HEAD – Genève.
Vidéos:
« Palais de Mari, Extrait nº 1 » de Ştefan Botez
« On the Dematerialization of Prophecies, Excerpt nº1 » de Ştefan Botez
« Between Categories » de Pauline Cazorla, Camille Tsvétoukhine, Adrien Guillet, Stéphane Devidal, Benoît Maire et Ivan Ilić

Ivan Ilic
Décrit par la Radio Suisse Romande comme « un personnage hors norme », Ivan Ilic a obtenu des diplômes en mathématiques et en musique de l’Université de Berkeley avant de s’installer à Paris grâce à une bourse. Peu de temps après, il est admis au Conservatoire Supérieur de Paris, où il reçoit un Premier Prix de piano. La Ville de Paris parraine son premier enregistrement. On peut ensuite citer ses récitals au Carnegie Hall, au Wigmore Hall, au Glenn Gould Studio (Toronto) ou au National Concert Hall d’Irlande. En 2012, il sort un CD très remarqué avec l’intégrale des études d’après Chopin pour la main gauche seule de Leopold Godowsky; l’enregistrement est décrit comme « un exploit majeur » par la BBC Radio 3.. Il a été élu CD de la semaine du The Daily Telegraph et a figuré dans le Top 5 du MDR Figaro en Allemagne, et dans le Top 5 de Classique News en France. Il a été largement diffusé dans le monde, et les vidéos sur YouTube de Ivan Ilic jouant Godowsky ont récolté plus de 500’000 vues. Son dernier CD (2014) « The Transcendalist » connaît déjà un vif succès.

Benoît Maire
Né en 1978, l’artiste français Benoît Maire vit et travaille à Paris. Bien que le travail de Maire prenne diverses formes, telles que la vidéo, la performance, le texte et la sculpture, son médium principal est la théorie. Benoît Maire a fait des études approfondies de philosophie et d’art et sa pratique est en prise avec les notions de perception et de réception. S’appuyant sur l’affect dans le but de contourner la formalisation, ses œuvres énigmatiques pourraient être décrites comme des constellations de signes et de références qui pointent vers un objectif possible sans aucune solution en vue. L’écriture est une partie importante de sa pratique. Dans une conversation avec Falke Pisano, Benoît Maire décrit ses écrits théoriques comme possédant une esthétique en raison de leur caractère incomplet. Sa pratique s’engage également dans l’acte de la lecture : Benoît Maire a réalisé un certain nombre de pièces qui constituent des interprétations visuelles de textes théoriques comme des ouvrages de Arthur C Danto et d’Alain Badiou.

Sandra Mudronja, responsable, communication & relations extérieures
T +41 22 388 51 19, sandra.mudronja@hesge.ch