Dry : Emilie Ding + Stephen O’Malley

Dry 

 

Emilie Ding

Avec Stephen O’Malley

 

Vernissage

Jeudi 01.10 dès 18h

Exposition

02 – 17.10.2015

 

LiveInYourHead

Institut curatorial de la HEAD – Genève

 

Spécifiquement pensée pour l’espace de LiveInYourHead, dont l’architecture est modifiée pour l’occasion, Dry est met en scène deux propositions : l’une, sculpturale, monumentale est conçue à l’échelle du lieu par l’artiste Emilie Ding ; l’autre, sonore, monotonale, vibratoire, est composée à son invitation par le musicien Stephen O’Malley. Toutes deux s’attachent aux notions de physicalité, d’immersion, de densité. L’exposition s’inscrit dans le cadre d’une recherche au long cours portant sur l’idée de « cimetière de sculptures » : quête potentielle d’un lieu retiré, sur le sol européen, qui puisse un jour accueillir des œuvres monumentales, encombrantes, qui n’auraient trouvé ni d’acquéreur, ni de lieu de stockage auprès d’institutions. Les œuvres ainsi déposées, auraient été laissées aux aléas du climat et du temps.

 

Cette vision, si elle avait déjà inspiré Emilie Ding dans le passé, comme en témoignent des dessins tels Cemetery of the Unwanted (2008) ou Erased (2010),

était aussi le point de départ de son séjour au Texas, en septembre 2013, dans le cadre de la résidence Fieldwork: Marfa. Celle-ci fut l’occasion d’une rencontre avec les œuvres du Land Art américain et avec leur altération, avec les sites qui au Texas, en Arizona et au Nouveau Mexique entretiennent un lien avec la notion étendue de cimetière, de paysage désertique propice à la conservation des carcasses et des mythes. Dry constitue l’incarnation physique de ces visions arides et désolées. Elle donne toute la mesure d’un travail sculptural produisant de puissants effets de présence, ayant recours à des formes concrètes souvent issues de l’architecture industrielle, à la fois brutes, menaçantes et subtiles.

 

Emilie Ding est née en 1981 à Fribourg. Elle vit et travaille entre Genève et Berlin. Diplômée en 2008 de la HEAD – Genève. Emilie Ding a exposé dans de nombreux espaces d’art contemporains en Suisse et à l’étranger, dont le Musée d’art moderne et contemporain de Genève, la Aargauer Kunsthaus, le Centre d’art contemporain de Genève ou le Palais de Tokyo à Paris.

 

Stephen O’Malley est né en 1974 dans le New Hampshire aux Etats-Unis et il a grandi à Seattle. Il vit actuellement à Paris. Pionnier de la musique drone, il est membre fondateur de, entre autres groupes phares, Sunn O))) et KTL. Il a créé la musique de plusieurs pièces de la metteure en scène française Gisèle Vienne et a également travaillé avec des cinéastes et des artistes, en particulier avec l’américain Banks Violette entre 2005 et 2008.

 

Fieldwork : Marfa est une résidence de recherche à Marfa, Texas, menée par la HEAD – Genève et les Beaux-arts de Nantes : plus de détails sur http://fieldworkmarfa.org/.

 

La résidence d’Emilie Ding, l’exposition et la publication qui en découlera bénéficient du soutien de la Fondation Gandur pour l’Art.

 

LiveInYourHead

Institut curatorial de la HEAD – Genève

Rue du Beulet 4

Du mercredi au samedi, 14h – 19h

 

www.head-geneve.ch