La HEAD présente Homes to Sell à Marfa, Texas

Homes to Sell

L’idée de ce voyage était de travailler autour d’un phénomène récurrent, visible dans l’espace urbain et quelque peu déroutant, en lien et en contraste avec les projets de rachat d’une partie de la ville par Donald Judd : les maisons vacantes à Marfa – Homes to sell. Des maisons abandonnées, à vendre, des lieux en transition qui témoignent du mouvement constant d’une population contrainte à la migration et à la recherche d’emplois. Une dérive perpétuelle, des histoires de vies liées à l’axe migratoire de la frontière toute proche avec le Mexique. Un peu à la manière de l’artiste Donald Judd – qui par des achats de terrain, casernes et maisons depuis 1974, a inscrit la petite ville de seulement 2000 inhabitants, sur la carte mondiale de l’art contemporain.

Les étudiants des options construction et information fiction de la HEAD se sont confrontés à la situation dans le très peu peuplé sud ouest du Texas. Pendant seulement huit jours sur place, les jeunes artistes Genevois ont développé des travaux qui dialoguent avec les lieus de leur réalisation : Une station d’essence désaffectée, 2 maisons individuelles, un fond commerce dans la rue principale avec vitre et sur un terrain fréquenté par des antilopes. Ils mettent en scène l’histoire possible de leurs anciens propriétaires, recherchent à travers l’archive l’historique d’une parcelle depuis 1884 ou affrontent la réalité socio-économique des si dites « twin plants », qui excerguent entre les états unies et le Mexique pour profiter de mains d’œuvre peu chers au Mexique à 60 kilometres de Marfa.

Les étudiants des deux options travaillaient surtout en duos dans ces espaces par le biais de l’installation, de la photographie, de la performance ou de la vidéo. Des images de leurs interventions étaient réalisées et tirées au format affiche, puis exposées dans l’espace public, le 20 février à Marfa. Lors d’un itinéraire public à travers la ville de Marfa, entre 16 et 20 heures, le public a découvert les travaux des étudiants et enseignants de la HEAD Genève. Cet itinéraire était communiqué à travers la Free Radio Marfa, le Big Bend Sentinel (hebdomadaire) dans lequel un article sur le projet a apparu le jour même, la Marfalist (une plateforme de communication locale internet) et des flyers produits par nous même.

Le travail intense sur les sites a été enrichi par un échange avec le programme « art and ecology » de l’université of New Mexico, UNM Albuquerque. Un groupe de cette école a travaillé en parallèle sur le sujet « Desert Nomadism ». Ce projet présenté surtout par des vidéos projetés sur une structure mobile fut l’avant dernière étape sur l’itinéraire commun le 20 février. La rencontre finale a eu lieu à la galerie du fieldwork Marfa, espace lié au projet de recherche éponyme, entretenu par la HEAD Genève et la ESBA Nantes.

Le projet a été accompagné par Katharina Hohmann, Valérie Mavridorakis, et Frank Westermeyer.
Les étudiants participants : Etienne Studer / Alba Lage / Gianni Naegeli / Léo Sexer / Irene Muñoz Martin / François Dehoux / Mounia Steimer / Sharon Tordjman / Charlotte Schaer / Mélanie Veuillet