Jérôme Game – VOIX OFF

Cadrage flottant + V.O. sous-titrée ça donne quoi ? Ça donne profondeur de champ, zoom audio. Ou : montage x bande-son=fiction, écriture.

Jérôme Game né en 1971 est écrivain. Son écriture se développe au travers de collaborations avec des plasticiens, musiciens, metteurs-en-scène ou chorégraphes lors d’interventions performatives, explorant points de contact et de singularité entre écriture et pratiques plastiques (images, scènes, sons). Il est l’auteur d’une quinzaine de livres et donne régulièrement des lectures-performances. Il a récemment publié La Fille du Far West (mac/val, 2012) et Sous influence. Ce que l’art contemporain fait à la littérature (essai, mac/val, 2012).

 

Introduction de la lecture du 14 janvier 2014 par Carla Demierre :

Jérôme Game est écrivain, poète, performer et essayiste. Il enseigne le cinéma à l’université de Columbia à New York, et la philosophie à l’Université Américaine de Paris.

Des livres, des livres-disques, des albums, des vidéopoèmes, des pièces radiophoniques, des lectures/performances, des collaboration scéniques et performatives avec des artistes de diverses disciplines; Jérôme Game signe des formes littéraires dont le texte n’est plus un centre unique et stable mais une partie mobile du dispositif de création.

Sa pratique de l’écriture est faite d’écarts et de rapprochements, de porosité et d’hybridation, de fuites et de rythmes. Il s’agit toujours de « continuer – l’écriture – par d’autres moyens » dans le but (je le cite) de donner de nouvelles puissances à l’écriture, à la littérature, par ce qui n’est pas elle et peut donc relancer ses puissances de figuration, de fabulation. »

Ce qui n’est pas elle se trouve par exemple dans la captation et le montage sonore, le lieu de la scène, l’image (fixe ou en mouvement), l’idée d’installation; et jusque dans la dimension documentaire et matérialiste des procédés d’écriture – via la collecte de son, l’usage du cut-up, le rapport particulier au document. C’est une écriture de traverse qui capte et monte, troue et entrelace, démultiplie et étend. En résulte des phrases comme des écoulements turbulents dans lesquels la vitesse présenterait partout un caractère tourbillonnaire propre à augmenter la quantité de sens perçu par seconde.

Je vous indique quelques livres et disques de Jérôme Game :

Aux éditions de l’Attente (2013) DK/HK un double album de poésie sonore réunissant HK Live !, une pièce radiophonique sur Hong Kong, et Fabuler, dit-il, une pièce pour la scène réalisée avec le musicien Olivier Lamarche qui est une traversée du monument littéraire Don Quichotte

Flip-Book, prose cinématographique, flip-book avec des mots qui traverse des plans de films aimés.

La fille du Far West – édition Mac/Val 2012 – texte issu de la rencontre de Jérôme Game avec une œuvre de Jean-Luc Verna intitulée Paramour

 

Il est également l’auteur de textes théoriques sur la littérature et l’esthétique contemporaine, dont Sous influence. Ce que l’art contemporain fait à la littérature livre écrit à l’occasion d’une résidence d’écriture au Mac/Val en 2011 – qui se penche sur la propension qu’a l’art contemporain à être un nouveau champ de développement pour la littérature.

Fichiers joints