La Mémoire des Crimes: de l’Utopie à la Pratique, par Pierre Hazan

Est-­ce la multiplication des crises ? L’incertitude sur l’avenir ? Le malaise identitaire qui sévit en Europe ? Rarement, la mémoire n’a été aussi invoquée, revendiquée, affirmée. Jamais autant de musée d’histoire n’ont été construit que maintenant. Mais la mémoire fait-elle vraiment oeuvre pédagogique ? Quels liens entre éthique et esthétique ? Quelle place tient encore le juge et l’artiste, tous deux chargés de faire mémoire ? C’est ce que je chercherais à explorer à partir de l’analyse de politiques mémorielles.