New Heads Fondation BNP Paribas Art Awards 2013

L’exposition C’est moi qui choisis, conçue par Marc-Olivier Wahler dans le cadre des New Heads – Fondation BNP Paribas Art Awards, a été inaugurée le 18 septembre 2013. Elle accueillait les oeuvres de Sophie Alphonso, Pauline Beaudemont, Serge Boulaz, Jean-Gabriel Cruz, Alfredo Garcia, Adrien Guillet, Séverin Guelpa, Lauren Huret, Lichens, Renaud Marchand, Liliane Puthod, Marco Scorti, Géraldine Singy, Camille Tsvetoukhine et Laurie Vannaz, tous diplomé-e-s Master en Arts visuels 2012.

A cette occasion, les Prix New Heads – Fondation BNP Paribas Art Awards ont cinq de ces artistes : Pauline Beaudemont, Serge Boulaz, Jean-Gabriel Cruz, Marco Scorti et Camille Tsvetoukhine.

Pour la seconde édition des New Heads – Fondation BNP Paribas Art Awards Marc-Olivier Wahler commissaire d’expositions incontournable de la scène artistique internationale, a réuni une quinzaine d’artistes diplômé-e-s de la HEAD – Genève les plus prometteurs de leur génération. Cette exposition est le résultat d’une succession de choix. En aucun cas celui des meilleurs étudiant-e-s rencontrés tout au long de cette année, mais un choix des pièces répondant aux mieux aux contraintes de l’espace qui accueille l’exposition. Comme l’explique Marc-Olivier Wahler : « certaines propositions étaient à même de s’inscrire naturellement dans cet ordre architectural. […] Ensuite, l’histoire se construit d’elle-même, elle me dépasse et je la découvre une fois l’exposition montée ». De même, le titre de l’exposition C’est moi qui choisis est né de sa rencontre avec l’artiste Adrien Guillet, dont l’une des pièces fait référence à une publicité du groupe Orange, dont le slogan prenait la forme d’un tag. « Il l’a photographié et l’a intégré à son travail. À mon tour, je me l’approprie et l’utilise comme titre de l’exposition. Cette œuvre, un tag placé à l’extérieur, dans l’espace public, sera le préambule de l’exposition ». Les peintures de Sophie Alphonso et Marco Scorti, les installations de Pauline Beaudemont, Jean-Gabriel Cruz, Renaud Marchand, Géraldine Singy et Camille Tsvetoukhine, les sculptures de Séverin Guelpa et Lilian Puthod, les projets participatifs et performatifs de Serge Boulaz et Alfredo Garcia (ce dernier convoquera pour le vernissage, les « Vélocyraptors » son gang de boguets), les textes du collectif Lichens et les vidéos de Laurie Vannaz donneront un aperçu de la variété des possibles au sein de la HEAD – Genève. Pour reprendre l’expression de Marc-Olivier Wahler, le quotient schizophrénique moyen des propositions s’annonce élevé.

Un jury composé d’Andrea Bellini (directeur du Centre d’art contemporain de Genève), Latifa Echakhch (artiste), Quinn Latimer (critique d’art et journaliste indépendante pour ArtForum), Jean-Pierre Michaux (collectionneur) et Francesca Pia (directrice de la galerie Francesca Pia, Zürich) récompensera trois nominé-e-s parmi les artistes présenté-e-s. Un quatrième prix sera décerné par les collaborateurs du Groupe BNP Paribas en Suisse. Ces bourses de 12’000 CHF représentent un soutien financier important et essentiel à la production de leurs œuvres et à leur entrée dans le monde professionnel. Ils auront enfin l’opportunité d’intégrer la prestigieuse collection constituée par la Fondation BNP Paribas Suisse.

Enfin, Le Temps renouvelle son soutien à la jeune création en éditant un multiple d’une œuvre à Pauline Beaudemont, proposé en souscription à ses lecteurs.

Ces Prix inédits, créés grâce à l’étroite collaboration d’une fondation d’entreprise et d’une haute école sont un soutien exceptionnel pour ces jeunes diplômés et contribuent à dessiner, par la vision singulière des curateurs invités, les contours de la scène romande, suisse et européenne émergente et à mettre en évidence ses principaux enjeux.

Lire l’article de Yann Chateigné sur l’exposition ici.