Prismes, dans le cadre des 50 Jours pour la Photographie à Genève

Prismes

Emma De Filippo, Deborah Holman, Gauvain Jacot-Descombes, Mohamed Keita, Lambert Segura, Nathalie Preisig, Antoine Siron, Nelson Schaub et Angélique Tahe

Une exposition des étudiant-e-s en Bachelor Interaction de la HEAD – Genève

19.05 – 18.06.2016

Vernissage le 19.05 dès 18h

Andata Ritorno

Rue du Stand 37

1204 Genève

On sait assez peu qu’Edward Snowden, le désormais célèbre ex-employé des agences de renseignement américaines qui a rendu public en 2013 des informations secrètes liées aux programmes de surveillance massifs menés par la NSA, vécut quelques années auparavant à Genève. A partir d’une investigation collective sur ses traces dans une ville à la fois de la neutralité et du refuge, entre scène du renseignement international et carrefour global des flux financiers, un groupe d’étudiant-e-s de la HEAD – Genève a réalisé une série d’œuvres. Reflets de leurs questionnements, elles détournent les formes d’un monde technologique, révèlent nos propres pulsions de contrôle, ouvrent autant de possibles, d’imaginaires, voire d’utopies.

Un projet du Bachelor Interaction

Département Arts Visuels

Haute école d’art et design – Genève

En partenariat avec Artprint by Printstar

Image : Deborah Holman, Icara, 2016. © HEAD – Genève