Talking Heads: Lucinda Childs

mardi 26.01.2016, 19h
Genève, Bd James-Fazy 15

Lucinda Childs, chorégraphe

En conversation avec David Zerbib, philosophe et enseignant à la HEAD – Genève

Lucinda Childs est l’une des grandes figures de la danse américaine. Depuis plus de cinquante ans, cette chorégraphe, discrète par nature, arpente les chemins de la création. Formée, entre autres par Merce Cunningham, elle devient l’une des chefs de file de la « danse post-moderne » américaine dans les années 1970. Avec ses perfomances au début de l’aventure du Judson Dance Theater, ses spectacles, ses films et même ses opéras – dont le fameux Einstein on the Beach avec Bob Wilson – elle a contribué à renplir les pages les plus mémorables du répertoire chorégraphique.

Ses créations épousent la structure musicale des oeuvres composées par Philip Glass, Steve Reich ou Henryk Gorecki, rendant perceptibles les infimes variations de ces musiques répétitives. Elle s’intéresse à la géométrie de la danse, découpe inlassablement l’espace à travers les chemins toujours semblables – parallèles, cercles, diagonales – sur lesquels elle construit un réseau serré de petits mouvements répétitifs. Elle se sert de la répétition pour plonger le spectateur dans un état de transe, l’entraînant loin dans un monde intérieur.

La pièce Dance est considérée comme son chef d’oeuvre, Philip Glass signe la musique, Sol Lewitt réalise la scénographie. Créé en 1979 pour douze danseurs, ce spectacle sera présenté pour la première fois en Suisse lors de trois soirées exeptionnelles au Bâtiment des Forces Motrices ( BFM), les 1er, 2 et 3 févier à 20h30, en collaboration avec le Festival Antigel. C’est l’occasion pour Lucinda Childs de nous faire l’honneur d’une visite à la HEAD – Genève, pour une Talking Heads le mardi 26 janvier à 19 heures.