Présentation

[Inter]action - Action & pratiques médiatiques

L’option interaction ne repose pas sur une logique disciplinaire. Elle est organisée autour de deux axes principaux qui eux-mêmes ne sont pas réductibles à des disciplines mais les traversent :
- les pratiques d’action
- les médias digitaux

Privilégier l’action dans une pratique d’arts visuels permet de s’ouvrir à toutes sortes de moyens (photographie, vidéo, performance, etc.), mais aussi à d’autres disciplines comme la danse ou le théâtre. Avec l’action, on peut aussi quitter la sphère institutionnelle de l’art et son milieu pour se nicher dans des médias sociaux ou concevoir une pratique aux bords de l’activisme. Investir les médias digitaux dans les arts, que ce soit en travaillant avec les images numériques, en inventant de nouveaux usages des réseaux sociaux ou de nouveaux formats de création, peut s’entendre au registre de l’action. Mais nous explorons aussi dans cette option les images, les imaginaires et les récits produits et véhiculés dans et par les milieux numériques. Entre ces deux axes, à leur interaction, on trouve des corps appareillés et prolongés, des partitions et des automations, des problèmes critiques et déontologiques qui accompagnent de nouvelles manières d’agir et des questions esthétiques relatives à des manières d’exposer.

Mots-clés : identités-altérités-collectifs / corps-images-médias / écritures-pratiques numériques-oralités / perfomances-expositions-agencements

2022/2023
Enseignante responsable : Cindy Coutant
Assistante : Douna Lim
Enseignant.e.s : Jill Gasparina, Christophe Kihm, Yan Duyvendak, Pauline Boudry, Aloïs Godinat
Intervenant.e.x.s régulier.e.x.s :Josèfa Ntjam, Kayije Kagame, Arnaud Dezoteux