Rétroviseur

Les Archives contestataires

Fondées en 2007, les Archives contestataires réunissent un ensemble de documents retraçant l’histoire d’organismes actifs à Genève, ayant œuvré dans plusieurs domaines, dont ceux de la lutte urbaine et de la contre-culture (Association des usagers des Bains des Pâquis, Etat d’urgence, Action populaire aux Grottes). On y trouve également les archives de personnalités engagées dans l’opposition politique, économique et culturelle.

Afin de découvrir la variété des documents conservés et d’interroger le passé et ses résonances avec l’actualité, quatre ateliers sont organisés cet été, sous forme de parcours d’une heure et demie. L’ensemble des fonds est également décrit et accessible par le biais de l’inventaire en ligne.

Chaque année, les Archives contestataires valorisent un de leurs fonds, à ce jour celui lié à l’opposition des typographes face à la modernisation de l’imprimerie, impliquant la disparition du caractère en plomb au profit de la publication assistée par ordinateur (PAO). L’émission Tell Quell – produite par la RTS, se penche sur ce sujet, ici dans un documentaire datant de 1980, Les typos tournent la page —–> https://www.rts.ch/archives/tv/information/tell-quel/3462959-les-typographes.html

Sources iconographiques :
Images du haut : Archives contestataires, luttes étudiantes
Image du bas : Les jardins typographiques

 

Rétroviseur

Getty Museum Challenge

Depuis le 24 mars dernier, placé sous l’égide du confinement, un challenge étonnant a été lancé par le  Getty Museum. Celui-ci a permis de pousser loin l’imaginaire des internautes qui, munis d’accessoires incongrus, de tissus ou de papier, ont été invités à reconstituer dans l’intimité de leur quotidien, les scènes de toiles célèbres. De l’Antiquité égyptienne jusqu’à nos jours, des œuvres picturales issues de tous courants confondus ont été reconstituées. Et de quelles manières ! Les plus fidèles à l’original, ne sont peut-être pas les plus intéressantes…

https://www.facebook.com/hashtag/gettymuseumchallenge

https://www.instagram.com/tussenkunstenquarantaine/?hl=fr

Bons plans confinement

Les archives en ligne

Plusieurs plateformes, festivals ou musées, mettent à disposition des ressources en ligne et des visites virtuelles. Nous vous proposons dans cette rubrique, une sélection de sources instructives et ludiques : documentaires, chaînes de vidéos, visites de musées, cinéma, collections virtuelles… Vous pourrez les consulter depuis chez vous !

Les archives de la RTS

Source : https://www.rts.ch/archives/

Dans un précédent billet, nous évoquions le Livre-Objet et le rôle joué par Claude Givaudan, dans ce domaine, via une archive RTS.

Le site des archives de la RTS propose de nombreux contenus mis à disposition gratuitement. On peut y effectuer des recherches par canton, décennie, émission ou sujet, et se laisser séduire par les différents articles et dossiers qui sont proposés régulièrement.
N’hésitez pas à les suivre aussi sur facebook ou instagram @rtsarchives.

Les archives de l’INA

Source : https://www.ina.fr/

Du côté de la France, les archives de l’INA  offrent également une plateforme vidéo sur laquelle il est possible de rechercher de manière simple avec des mots-clés ce qui vous intéresse. Il est aussi possible de consulter des dossiers thématiques sur des sujets ou des personnalités. Voici le lien vers la catégorie Art et Culture.
L’INA propose aussi un abonnement à sa plateforme Madelen et offre 3 mois gratuits en raison du confinement actuel.
L’INA est aussi présente sur facebook.

Rétroviseur

Le livre-objet

VRINDABAN, Octavio Paz, Ed. Claude Givaudan 1966. Source : Catalogue Drot [Consulté le 23 mars 2020] à partir de l’adresse :  https://www.gazette-drouot.com/lots/1316543

 

 

 

 

 

 

A la fois livre et sculpture, le livre-objet fait appel au langage des couleurs, des formes, à celui des rythmes ou des matières pour donner corps aux mots. Il n’est plus un moyen de diffusion d’une œuvre, il devient l’œuvre. Le livre-objet revisite un contenu, qu’il traduit en contenant, offrant ainsi à celui qui le tient entre ses mains, une nouvelle expérience de lecture.

Claude Givaudan (1938-1988), que nous retrouvons dans l’archive RTS ci-contre, a joué un rôle important en tant qu’éditeur de multiples, d’estampes, de disques ou encore de livres-objet, réalisés en étroite collaboration avec de très nombreux artistes. En 1966, il ouvre une galerie d’art à Paris, puis à Genève, sa ville natale. Il a été fait donation au MAMCO – Genève, d’un important fonds d’œuvres éditées par Claude Givaudan. La bibliothèque de la HEAD n’a pas le privilège de posséder l’un des livres-objet édité par ce dernier. Mais elle détient d’autres trésors de même nature, précieusement conservés dans sa vitrine et consultables sur demande.

https://www.rts.ch/archives/tv/information/libres-propos/10328020-le-livre-objet.

       Une archive RTS / Libres propos, 1969

Quelques références bibliographiques

BATAILLE , Marion, 2008, ABC3D, Paris, Albin Michel
ISER, Wolfgang, 1985,  L’Acte de lecture. Théorie de l’effet esthétique, Bruxelles, Mardaga
ARNAUD, M. , revue Cimaise, Paris, janvier-mars 1993, pp 37-52

Source image du livre-objet :
VRINDABAN, Octavio Paz, Ed. Claude Givaudan 1966.
Source : catalogue Drot (consulté le 23 mars 2020), à partir
de l’adresse https://www.gazette-drouot.com/lots/1316543

Rétroviseur

Design ou pas design

une archive RTS

RTS, En marge, 01.06.1969

En 1969, L’école des Beaux-Arts et des Arts appliqués de Genève disposait d’un atelier Industrial design. Designer, métier de parasitaire ? Designer, technicien ou artiste ? C’est en ces termes, que la journaliste Marlène Belilos interpelle les trois seuls étudiants de cet atelier, où se mènent à la fois une recherche sur le design automobile et sur la céramique murale.

A la minute 5 de cette archive documentaire, l’on aperçoit à l’arrière-plan l’affiche de la 1ère Biennale suisse de design industriel, réalisée par Georges Calame, lui-même ancien élève de l’Ecole des arts industriels de Genève. Pour la voir et l’avoir, c’est par ici!

                                              

Rétroviseur

Anatomie dessinée, 1913-1914

« Et ils surent qu’ils étaient nus » ? D’accord, d’accord ! Mais veut-on dire qu’ils l’avaient été jusqu’alors et continuaient tout bonnement de l’être ou, au contraire, qu’ils le sont devenu à cet instant ? Traité de nudité, Pascal Lainé, Ed. Pauvert, 2005

http://www.cnrtl.fr/proxemie/nudit%C3%A9

Document d’archive de la HEAD, Anatomie dessinée, Ecole des Beaux-Arts, 1913-1914