Nouvelles revues

Revue Faire : regarder le graphisme

Couverture n°17 Un acronyme : ACAB. 
Par Ariane Bosshard, Jérôme Dupeyrat, Olivier Huz et Julie Martin.
n°17 Un acronyme : ACAB.
Par Ariane Bosshard, Jérôme Dupeyrat, Olivier Huz et Julie Martin.

Bilingue : français/anglais [2017-…]

La revue bimensuelle « Faire – Regarder le graphisme »  traite du design graphique.
Revue critique dédiée à l’analyse, elle présente les pratiques contemporaines et internationales du graphisme, de l’histoire et de la grammaire des styles. Chaque numéro traite d’un sujet particulier qui est développé par une autrice ou un auteur reconnu-e dans le domaine.
Une revue à destination des professionnel-le-s, chercheuses, chercheurs et des étudiant-e-s en graphic design.
Quelques exemples de numéros disponibles à la bibliothèque :

  • L’or blanc et l’espace d’un signe, par Catherine Guiral
  • A history : graphic designer-publishers, par Thierry Chancogne
  • An original: The Most Beautiful Swiss Books 2004-2006, par James Langdon, Laurent Benner et Adrien Samson
  • Special issue : Les affiches d’artistes, par Thierry Chancogne, Jérôme Dupeyrat et Mathias Augustyniak

Retrouvez les numéros 1 à 22 dans notre espace périodique !

Art against Art

Couverture art against art n°6

Art Journal from within post-Market Culture. Anglais, [2015-…]

Fondée par Taslima Ahmed et Manuel Gnam, la revue bisannuelle Art Against Art propose des textes critiques sur les marchés de l’art et la « culture post-marchande ». Historien-ne-s, spécialistes du marché de l’art, artistes, sociologues, curatrices, curateurs et théoricien-ne-s de la culture y livrent des réflexions transversales sur l’économie artistique et culturelle.

2G

[Anglais, collection dès 2019-…]

La revue 2G paraît deux fois par an et chacun de ses numéros se présente comme une monographie dédiée aux travaux d’architectes reconnu-e-s ou d’agences prestigieuses. Par exemple, l’agence Muoto à Paris, le cabinet Fala à Porto ou encore les travaux de l’architecte japonais Junya Ishigami.

Revue escalier

Dessin revue escalier

Revue d’artistes en français, [2019-…]

 » La revue ESCALIER est une revue d’artistes relativement trimestrielle basée entre Paris et Genève. Elle traite de conversations, au sens large, à travers différents protocoles plus ou moins stricts.  »
Demandez à consulter le numéro 00 (déc.2019), conservé dans notre vitrine.

Source : https://fr-fr.facebook.com/pg/revue.escalier/about/

Inframince

Couverture Inframince 14

Infra-mince : cahiers de l’Ecole nationale supérieure de la photographie, Arles [2005-…]

« Inframince confronte image et pensée de l’image. Publiée par l’École Nationale Supérieure de la Photographie et les éditions Actes Sud (numéro 1 à 10) puis avec Filigranes éditions, la revue construit, autour d’un dossier de recherche, un espace de réflexion sur les différentes formes de la photographie. Aux textes théoriques répondent des ensembles d’images. Ces portfolios élaborés par des artistes et photographes laissent une place importante aux travaux et recherches des étudiants et anciens étudiants de l’ENSP. »

Source : https://www.ensp-arles.fr/inframince/

Méteore

Image du journal météore
https://www.journalmeteore.ch/

Journal imprévisible en images paraissant chaque lundi 13

« Raconter l’époque contemporaine par le biais de photos originales, choisies avec soin: c’est le projet du journal Météore, dont le premier numéro sort le lundi 13 février 2017 dans les kiosques de Suisse romande. Météore se définit comme un «journal imprévisible en images». Il veut surprendre le lecteur par ses images en grand format, réalisées par les photo-graphes de l’agence Lundi13, mais aussi par son rythme de parution volontairement aléatoire: Météore sortira en kiosques chaque lundi 13. Soit, selon les années, entre une et trois fois par an. La sélection des images est effectuée par l’agence de presse genevoise LargeNetwork, qui se charge également du design graphique et des textes. Des textes volontairement succincts, car Météore s’adresse à des observateurs plutôt qu’à des lecteurs. Ce journal en images invite à aborder l’actualité par le regard et sans précipitation. « Le photoreportage, tout comme le périodique imprimé, constitue aujourd’hui une forme de slow- journalism, une manière de se positionner à contre-courant du bombardement d’infos en continu », déclare Pierre Grosjean, cofondateur de l’agence de presse LargeNetwork, qui emploie une vingtaine de personnes dans ses bureaux genevois. »

Source : https://www.journalmeteore.ch/images/METEORE_DossierPresse.pdf