enseignements

Le Programme met l’accent sur la recherche et la formation à la recherche dans l’objectif d’une préparation à la poursuite de projets artistiques situés et discursifs et/ou de doctorats pratiques en art.

Sachant qu’aujourd’hui le défi est global, les étudiants sont amenés à considérer leurs recherches dans une perspective historique, en les mettant à l’épreuve du réel et en les abordant d’un point de vue critique. Ils apprennent à les exposer verbalement et par écrit avec perspicacité et intuition, ainsi qu’à expérimenter leur faisabilité.

D’une durée de deux ans le Programme d’étude est organisé en cours réguliers, séminaires, laboratoires de recherche et tutorats. Pendant les deux ans, les étudiants suivent des sessions intensives de cours et de séminaires pour lesquels ils élaborent des travaux sur mandat et plusieurs projets collectifs. Les projets collectifs impliquent une élaboration formelle et discursive pour une diffusion publique.

Simultanément au suivi des enseignements, les étudiants élaborent un projet de recherche indépendant qui est développé la première année dans le séminaire Research : Best Practice et la seconde année distribué et partagé dans des sessions collectives de présentation encadrées par la Faculté CCC et des professeurs invités.

domaines de recherche
cursus

Le Programme fonde ses enseignements sur la pensée politique, les théories de genre et postcoloniales, les dispositifs hybrides de diffusion, l’art des réseaux et la culture Internet. Il développe des recherches dans les domaines de micropolitiques identitaires ; des études cross-culturelles ; de l’économie critique ; de l’écologie politique ; des théories critiques ; des subcultures ; de la cyberculture et des cybermédias ; des arts des zones de contact ; des pédagogies alternatives ; des pratiques activistes et interventionnistes ; des cosmopolitiques ; des politiques mémorielles et de réconciliation ; des écologies du quotidien ; des médias tactiques et met l’accent sur la formation à la recherche par l’art.

Les recherches sont réalisées dans des médias de la reproduction technique et des médias expérimentaux (photographie, vidéo, film, microéditions, typographie, construction de sites Internet et de blogs, diverses formes de display, interventions performatives dans la société civile et les institutions, collaboration à des projets de recherche collectifs et autres). La pratique artistique est située, discursive, interventionniste, politiquement engagée et transdisciplinaire.

Chaque année les domaines d’orientation qui caractérisent le Programme de recherche, études critiques, curatoriales, cross-culturelles et cybermédias ainsi que les laboratoires de formation à la recherche proposent des modules d’enseignement renouvelés. Un agenda détaillé et un programme sont établis en début du cycle d’étude.

Pendant la première année Master, les étudiants suivent des modules d’enseignement intensifs, trois jours par semaine, pour lesquels ils élaborent des travaux sur mandats et des projets collectifs. Ils participent à un laboratoire de recherche et présentent régulièrement l’état de leurs travaux individuels et/ou collectifs.

Pendant la seconde année Master, les étudiants suivent des sessions intensives d’enseignement et participent à plusieurs laboratoires de recherche dans lesquels ils développent les différents volets de leur Master Thesis en consultation avec des professeurs et/ou avec le concours de partenaires externes
.

modules/cours/séminaires/laboratoires

Etudes critiques est un forum de prospectives sur les mutations identitaires, culturelles, économiques, politiques mondiales. L’enseignement se réfère aux travaux d’une pensée politique, économique et du droit. Les enseignements ont pour source la théorie critique de l’histoire, l’Ecole de Francfort, Marx, les théories postcoloniales et de genre et la relecture critique de l’histoire de l’art.

Etudes politiques propose une introduction aux enjeux actuels et émergents d’un monde contemporain globalisé avec un accent sur les politiques de réconciliation, la justice transitionnelle, et les stratégies mémorielles.

Etudes cross-culturelles étudie les phénomènes marquants de l’histoire culturelle contemporaine dans la perspective des recherches de l’Ecole de Birmingham (CCCS). Il introduit une recherche spécialisée sur les subcultures, les micropolitiques identitaires, les théories postcoloniales, les pédagogies critiques.

Research : Best Practices offre un module d’introduction aux méthodologies de la recherche par les moyens de l’art. Il introduit aux Creative Commons et initie des laboratoires de recherche.

Cybermédias_art des réseaux, net art participe au développement de la culture Internet. Il pose les bases d’une pensée politique dans les groupes de discussion et les mutations technologiques initiées par les pionniers du cyberespace.

Tactical Media, de la macro-histoire à la micropolitique, l’enseignement, assuré par des artistes et des activistes, réexamine la question de la stratégie et de la lutte organisée pour relancer le débat sur les limites et les possibles d’un art politiquement engagé.

Pratiques artistiques situées, discursives, interventionnistes explore le rôle de l’art dans la société et considère la pratique artistique comme une production de savoir. L’enseignement développe des stratégies critiques, analytiques et visionnaires et encourage les interventions signifiantes dans un large éventail de formats.

Composée des résultats multiformes de la recherche collective et individuelle, Master Thesis comprend des travaux d’écriture, des exposés, et des productions dans les médias de la reproduction technique. Les étudiants sont encouragés à travailler individuellement et/ou collectivement et à développer leur propre conception de la pratique et de l’engagement artistiques.

Projets Collectifs établit chaque année des projets collaboratifs avec une institution ou une collectivité étrangère. Par ailleurs, le Master de recherche CCC engage des activités hors programme qui incluent des séries de conférences, la participation à des colloques, des voyages d’étude, workshops, études de terrain et présentations publiques.

Reading Group organise des sessions de lecture de textes théoriques en français et en anglais afin d’approfondir des points théoriques spécifiques. Il est encadré par les assistants.

Les commentaires sont fermés.