Navigating Turbulences 2016-17

Plus un cadre qu’un thème, Navigating Turbulences propose de continuer à penser ensemble la nécessité de nouveaux vocabulaires pour vivre en temps de turbulences mondiales, et ce au moyen de procédés de recherche contemporains. Chaque session introduira une approche particulière en vue de concevoir et appréhender la recherche en tant que pratique dans le domaine des arts.

L’état de turbulences engendre une situation où le savoir et le non-savoir coexistent. En effet, en conditions de turbulences, d’une part, nous pouvons compter sur la connaissance de la science, de l’histoire, des rituels, des règlements et des systèmes qui semblent assurer notre place dans le monde. D’autre part, le moment de turbulences comporte le cas de non-savoir, lorsque l’on ignore ce que l’avenir nous réserve : le langage fait défaut, les frontières sont fermées, la traduction est nécessaire, l’esprit est plus près du corps, les mécanismes et systèmes de contrôle échouent, la connaissance historique va vers sa fin ; la pensée collaborative est importante. Il s’agit d’un moment d’incertitude relationnelle qui détient le potentiel d’ouvrir de nouveaux horizons.

Comment se mettre en mouvement en période de turbulences ? Naviguer lors de zones de turbulences demande précisément de commencer à mettre le problème de la localisation en concordance avec les intrications géopolitiques mondiales. Il n’y a là rien de nouveau. Ces intrications nous apparaissent aujourd’hui seulement plus médiatisés, raison pour laquelle il est indispensable d’articuler précisément notre position par rapport au monde: nous pouvons penser ici au sujet de routes commerciales mondiales, aux trajectoires contemporaines de la migration maritime, au flux abstrait du capitalisme financier, aux technologies-images militarisées, aux architectures algorithmiques de calcul planétaire, aux géographies inégales du savoir, à la politique de la traduction, et ainsi de suite. Qui sommes- « nous » dans un tel amoncellement de strates?

 

Lundi 10 octobre, 19h
C comme Colonialisme
Pratique de la recherche avec Samia Henni

Lundi 31 octobre, 19h
La mémoire des crimes: de l’utopie à la pratique
Pierre Hazan
Vidéo

Mercredi 16 novembre, 19h
Sur les traces liquides
Charles Heller & Susan Schuppli

Mercredi 30 novembre, 19h
Objectif zéro, ou comment représenter la finance contemporaine
Théorie Fiction avec Kodwo Eshun
Vidéo

Jeudi 15 décembre, 19h
La production d’inégalités dans le processus artistique et/ou en tant que tel
Forum-Doctorat basée sur la pratique avec Andrea Phillips
Vidéo

Lundi 16 Janvier, 19h
Résister à l’extinction: Standing Rock, éco-génocide et survie
Études Critiques avec Gene Ray

Lundi 6 mars, 19 h
Principe de navigation: le planétaire
Le Curatorial avec Doreen Mende
Vidéo

Lundi, 27 mars, 19h
Session spéciale: lancement du livre
Thinking Under Turbulence

Lundi 8 mai, 19h
Étrange fruit. Une analyse décoloniale des signes multicentriques de la banane: race, esclavage, sexualité, capitalisme racial et environnement
Françoise Vergès
Vidéo

Lundi 29 mai, 19h
Exercises de décroissance
Nataša Petrešin-Bachelez
Vidéo