15 mémoires pour la réouverture du Musée international de la Croix-Rouge et du Croissant-Rouge - 15 films d’exception

A découvrir dès le 18 mai 2013 dans le cadre de la nouvelle exposition permanente du Musée « L’Aventure humanitaire ».

  • samedi 18 mai 2013
    Musée international de la Croix-Rouge et du Croissant-Rouge (Av. de la Paix 17,
    1202 Genève )

Angela Ricci-Lucchi et Yervant Gianikian

Une collection de films pour le nouveau Musée international de la Croix-Rouge et du Croissant-Rouge, tirés de la considérable archive cinématographique de son Musée, c’est la proposition avec laquelle Roger Mayou, Directeur de l’Institution, est venu rencontrer les responsables du Département Cinéma/cinéma du réel de la HEAD – Genève. Projet passionnant que de mettre en mouvement avec des images des années 20 à 80 des fragments de mémoire dans le contexte de ce début de XXIe siècle.
Thème général retenu : la prévention.

Ainsi, un Atelier a été conçu par l’équipe pédagogique du Département Cinéma, qui a décidé d’engager les cinéastes italiens Angela Ricci-Lucchi et Yervant Gianikian, dont l’œuvre de référence n’a de cesse de visiter des archives, de les interroger et de leur faire rendre de nouvelles vérités (Prisonniers de la guerre, Du Pôle à l’Equateur, etc.). Monteurs exceptionnels, ils travaillent photogramme par photogramme pour faire resurgir des histoires nichées au creux des images. Sous la gouverne de Daniel Schweizer et avec l’assistance de Céline Ameslon, le travail a été développé et finalisé en six semaines par les étudiant-e-s de 1ère Année du cursus Bachelor.

Une trentaine d’heures d’archives, des approches de tous genres, des mises en scène américaines et soviétiques, des documentaires de terrain, des films didactiques, des animations, le recours à des commentaires péremptoires ou à des partitions musicales, parfois imposantes, pour des guerres, des cyclones, des épidémies, des questions d’hygiène et de santé, tous ces témoignages en lien avec les activités de la Croix-Rouge en provenances d’Europe, d’Afrique, d’Asie, des pellicules 16 et 35mm ; cette impressionnante diversité encourageait à imaginer de nouveaux récits, des films inspirés et radicaux, tous courts, de 90 secondes à 2 minutes.

Accompagnés par le couple Gianikian, les étudiant-e-s se sont immergés dans ces documents, ont sélectionné leurs images, monté et réalisé individuellement ou collectivement dix films. En parallèle, Angela Ricci-Lucchi et Yervant Gianikian ont réalisé les leurs, trois propositions, Notes moscovites No1 et No2 et Malattia, sur la base d’archives soviétiques des années 40 et 50.
Le cinéaste suisse Richard Dindo a également réalisé un film dédié aux Infirmières de la Croix-Rouge ; quant au responsable du Département Cinéma, Jean Perret, son film s’appelle Elles.

Au total, une collection de 15 films, au programme du Musée dès le 18 mai prochain dans l’espace « Limiter les risques naturels » conçu par le fameux architecte japonais Shigeru Ban.

Trois journées de portes ouvertes sont prévues les 18, 19 et 20 mai 2013 pour découvrir la nouvelle exposition permanente du Musée international de la Croix-Rouge et du Croissant-Rouge. Plus d’infos sur www.micr.ch

publié le 23 avril 2013

modifié le 11 juillet 2013