Artiste et enseignant : duo - duel ?

Événement artistique et scientifique 12 - 14 septembre 2017

Du 12 au 14 septembre 2017, l’UER Didactiques de l’art et de la technologie organise un colloque intitulé « Artiste et enseignant : Duo-duel ? ». Dans un contexte de formation des futurs enseignants en arts visuels, « artiste et enseignant : duo-duel ? » vise à confronter et enrichir les pratiques enseignantes au contact d’acteurs pluriels dans le domaine de l’art.

Le colloque donnera la parole à des acteurs internationaux tant professionnels qu’universitaires (didacticiens, théoriciens, artistes, sociologues, philosophes, scientifiques, historiens et des médiateurs culturels). Il se déroulera du 12 au 14 septembre 2017 dans les locaux de la HEP Vaud avenue de Cour 33 – 1007 Lausanne.

Cette manifestation vise à démontrer le rayonnement de nombreuses et diverses réalisations en les extrayant de leur contexte soit en les confrontant à des textes théoriques soit en les comparant à des conduites artistiques. Nous entendons questionner les pratiques enseignantes et éprouver la pratique artistique, consulter les artistes et sonder les auteurs, interroger les œuvres et scruter les travaux d’élèves afin de dresser un état des lieux de la discipline des arts visuels.

Cette rencontre alternera moments de conférence, ateliers, symposiums, visites d’ateliers, projection de films présentant l’originalité de s’articuler sous quatre axes : ancrage, médiation, collaboration, transmission.

Jean Perret, responsable du Département Cinéma/cinéma du réel présentera Le Grand Voyage – de la vertu du dépaysement le mercredi 13 septembre de 15h à 16h30 (Salle 619), une discussion autour d’une pratique pédagogique propre à provoquer des situations de tension, d’inconfort, voire de crise, nécessaires pour fonder/refonder le geste premier du cinéma, de la prise de vue. En être rassuré, par quête de repères esthétiques. Bousculer et rasséréner, déranger et rassurer. Enjeux anthropologiques avec la question récurrente de l’approche de l’Autre – question centrale, esthétique et politique pour le cinéma.

Engager un voyage, de sorte qu’il ébouriffe, qu’il soit source de déracinement, d’inquiétude, puis, avec des interlocuteurs à Tawara/Japon, Phnom Penh ou à Kissisxevi/Géorgie, comment fonder un geste de cinéma émancipé des tentations du pittoresque ? Jean Perret

Inscription et programme complet

publié le 8 septembre 2017

modifié le 18 février 2019