Atelier Basil Da Cunha

Tournage du film "Tout à l’heure, il y a deux mois environ" de Fulvio Balmer Rebullida dans le cadre de l’atelier Basil Da Cunha

C’est, pour les étudiant-e-s de première année en cinéma de la HEAD, le premier atelier et déjà le premier film réalisé. Le désir prime sur la technique, et c’est en confrontant son désir à la réalité pratique du cinéma qu’un étudiant-e prendra conscience des apprentissages techniques qu’il doit faire. Notre parti pris est de ne jamais dissocier ceux-ci des questions esthétiques. Premier atelier, premier film, donc, dans l’esprit du « cinéma du réel » : fiction ou documentaire, peu importe, souvent un mélange des deux, mais dans la ville, avec et à partir de la réalité urbaine de Genève, aujourd’hui. Ses lieux, ses habitants, les histoires, les désirs ou les colères qu’on y trouve ou qu’on y projette.

Dans la ville, au cœur du réel, où écriture fictionnelle et approche documentaire se nourrissent l’une de l’autre : c’est ainsi que Basil Da Cunha développe son cinéma, et c’est à lui qu’est confiée la conception et l’encadrement de l’atelier. Basil Da Cunha est un jeune cinéaste, parmi les plus talentueux de sa génération, dont l’oeuvre touche au cœur du cinéma que défend le Département Cinéma/cinéma du réel. Diplômé de la HEAD en 2012 avec un film sélectionné à Cannes à la Quinzaine des Réalisateurs, Basil Da Cunha est l’enseignant idéal pour plonger les étudiant-e-s au cœur des enjeux du cinéma du réel. En tandem avec Cyril Neyrat, responsable pédagogique d’Année 1, il les accompagne dans le développement de leur film, à chaque étape, de la première idée au montage final. Ecrire : définir une situation, imaginer des personnages. Préparer, développer : choisir un lieu, rencontrer des corps, des personnes, réécrire à partir de ces rencontres. Tourner : empoigner la matière, se débrouiller avec peu, aller à l’essentiel. Monter : apprendre à voir ses propres images, réinventer son projet, trouver sa musique. Treize films ont été présentés lors du bilan de l’atelier en novembre 2013, tous singuliers : treize écritures déjà personnelles, treize ambitions à affiner, préciser ou infléchir au cours des trois ans à venir.

Intervenant :
Basil Da Cunha

Assistante : Sandra Ferrara
Direction de l’atelier : Cyril Neyrat

publié le 17 décembre 2013

modifié le 8 avril 2014