CASSANDRO THE EXOTICO de Marie Losier au festival de Cannes

La réalisatrice Marie Losier et l’acteur-catcheur Cassandro dans les locaux d’Unifrance à Cannes, le 10 mai 2018. © Stephan Vanfleteren Pour Le Monde

Marie Losier, responsable pédagogique de la première année Bachelor, présentait son dernier long métrage CASSANDRO THE EXOTICO au dernier festival de Cannes. Son film, présenté dans la sélection ACID, raconte l’histoire de Cassandro, le roi des Exoticos – ces catcheurs mexicains qui dynamitent les préjugés.

D’abord le maquillage, à grands coups de peinture sur les paupières, puis les faux cils longs et noirs, le brushing à la laque – beaucoup de laque et du parfum, partout… La traîne de mariée vient s’accrocher au justaucorps rose à paillettes pour parachever la tenue. En off, les acclamations du public : CASSANDRO !!!

Saúl Armendáriz est ce Cassandro, fameux catcheur mexicain surnommé « l’exotique » comme tous les queer de la Lucha Libre. Le corps noueux, musclé, balafré. Un corps à dompter, poussé toujours plus loin, à l’extrême, jusqu’au point de rupture, pour le spectacle, pour la légende, celle de son personnage, Cassandro l’Exotico. Un double comme un ticket de survie, comme un majestueux pied de nez à une vie qui n’a pas été douce.

Cassandro aura tout traversé, viol, passages à tabac, humiliations, drogues dures, alcool mais subsiste à jamais debout, tel le Phénix, prêt chaque jour à remonter sur le ring avec ses tenues toujours plus folles, à se précipiter dans le vide pour nourrir la légende et épater une foule galvanisée.

Il y a des regards qui nous grandissent. Celui de Marie Losier, aimante infatigable des êtres borderline qui défient la mort est de ceux-là. Depuis ses premiers films, Marie Losier tourne en pellicule. Une pellicule qui se fait chair, acte la vie dans les interstices et les chaos. Ici, se font échos les soubresauts de la vie de Cassandro entre deux combats et ceux occasionnés par la pellicule, lorsque la bobine s’arrête et que le son pétillant prolonge l’instant. On reste alors comme médusé et en suspens, accroché au mirage de la chevelure blonde et de l’énergie sonnante et délirante du super héros acidulé.

Aurelia Barbet - Cinéaste
Laurent Bécue-Renard - Cinéaste

La presse en parle !
Cannes 2018 : Cassandro, exotique catcheur fellinien (Le Monde)
Cassandro The Exotico, Ring Parade (Libération)
Cannes 2018 : « Cassandro the exotico ! » de Marie Losier (Mediapart)

Sortie prévue en France le 5 décembre 2018.

Le film est programmé dans de nombreux festivals :

  • Festival des Champs Elysees Juin 2018
  • Festival de la Rochelle Juillet 2018
  • Fondation Cartier, soiree Nomade (Paris Juillet 2018)
  • ACID Cannes, reprise a Paris au Louxor, septembre 2018
  • Turino Film Festival
  • Doc Lisboa
  • Festival du Nouveau Cinema de Montreal
  • Festival de Sanz Sebastian
  • Milan Documentary Film Festival
  • NYFF (USA)
  • MOMA (Musee d Art Moderne de NYC)-retrospective
  • Festival Latino American de Geneve
  • Viennale 2018
  • Moreiia Film Festival (Mexico) - retrospective

publié le 22 mai 2018

modifié le 28 mai 2018