Clichy-sous-Bois Montfermeil

Photogramme de La rumeur du chêne pointu (titre de travail) d’Arthur Miserez

Pendant cinq semaines au cours des mois de décembre 2016 et janvier 2017, 12 étudiants de la HEAD ont été invités par les ateliers Médicis de Clichy-sous-bois Monfermeil.

L’atelier visait à produire des films-essais dessinant une cartographie de Clichy-sous-Bois et Montfermeil loin du sensationnel et des clichés médiatiques. Banalité, vie quotidienne, il s’agit de représenter ce territoire par le biais d’une rencontre avec un lieu de vie et un/des habitants.

Venir à Clichy-sous-Bois et Montfermeil, c’était se poser ensemble des questions politiques et esthétiques actuelles. Dans le climat de crainte et de menace entretenu par les récits de nos actualités quotidiennes, comment regarder ensemble ce territoire autrement que comme on a l’habitude de le voir ? En considérant les lieux comme une loupe sociétale (en terme historique, urbanistique, politique, culturel etc.) les étudiants ont confronté leurs regards de cinéaste en formation à ce territoire médiatiquement saturé, pour se demander « qu’est-ce que je vois ? ».

Projection de 11 films des étudiants de première année du département Cinéma / cinéma du réel réalisés lors de l’atelier supervisé par Pauline Julier et accueilli par les Ateliers Médicis à Clichy-sous-Bois et Montfermeil en janvier 2017.

Samedi 8 avril à 16h à la Maison de l’habitat, rue Berthe Morisot, Montfermeil :
En présence des étudiants, Jean Perret, Michele Pennetta et Pierre Schlesser.

Samedi le 22 avril à 17h à la bibliothèque Cyrano de Bergerac de Clichy-sous-Bois

Tous les films de l’atelier seront projetés dans un Visiomaton, les mercredis et samedis du 8 au 29 avril à la Maison de l’Habitat, rue Berthe Morisot, Montfermeil.

Photogramme de La rumeur du chêne pointu (titre de travail) d'Arthur Miserez

Photogramme de La rumeur du chêne pointu (titre de travail) d’Arthur Miserez

publié le 29 mars 2017

modifié le 2 mai 2017