Conférence de Dominique Païni : Godard-Picasso — Collage(s)

  • mercredi 20 mars 2019 – 18:00
    Boulevard Helvétique, 9, salle 25

Le mercredi 20 mars prochain à 18h, nous aurons le plaisir d’accueillir, dans le cycle de conférence « Le commerce des images », Dominique Païni commissaire de l’exposition « Godard-Picasso – Collage(s) », présentée l’été 2018 dans le cadre des Rencontres de la photographie de Arles, qui a connu un vif succès, tant critique que public. Occasion de parler des liens profonds qui unissent peinture et cinéma, mais aussi d’interroger la manière d’exposer une telle rencontre au sommet !

Celui qui est aujourd’hui le dernier cinéaste vivant de la Nouvelle vague française, Jean-Luc Godard, a offert en soixante années d’activités critique et de réalisation de films, une œuvre dont l’importance est comparable à celle de Pablo Picasso.
Godard fut sans doute pour son art (le cinéma) ce que Picasso fut pour le sien (la peinture).
L’un, le déconstructeur de la représentation perspectiviste héritée de la Renaissance. L’autre, le déconstructeur du récit classique hérité du roman du XIXème siècle… Les deux furent des contemporains pendant quelques décennies.
Le romancier poète et critique d’art Louis Aragon perçut le premier ce qui liait les deux œuvres lorsqu’il découvrit Pierrot le Fou en 1965. « Qu’est ce que l’art, JLG ? » interroge Aragon à la une d’une édition des Lettres Françaises.
En 1963, Godard part vers la Méditerranée et réfléchit à ses mythologies dans Le Mépris. La même année, le cinéaste expérimental Jean-Daniel Pollet réalise Méditerranée. En pleine période de tournage, la beauté du film de Pollet incite Godard à l’écriture d’un texte fervent.
Méditerranée fait songer à des thèmes picassiens et particulièrement un montage lyrique entre un visage de femme endormie et une corrida. Les premiers films de Jean-Luc Godard jusqu’à Pierrot le fou contiennent de nombreuses citations de l’œuvre de Picasso. Faut-il voir dans l’intérêt que Godard porte au film de Pollet le signe de son attrait pour le peintre ?
L’exposition proposait au moyen de peintures, de dessins, de documents et de collages - pratique commune aux deux artistes - des relations secrètes mais décisives entre l’œuvre du peintre et celle du cinéaste. Ils se sont tous deux retournés sur l’histoire de leur art : Picasso visite Velasquez, Ingres, Goya, Manet. Quant à Godard, il accomplit à la fin du 20ème siècle son grand œuvre, intitulé Histoire(s) du cinéma.
Comme si ces deux géants revendiquaient désespérément la place orgueilleuse de « derniers » de leur art.

Dominique Païni
Dominique Païni a dirigé la Cinémathèque française de 1990 à 2000, après avoir été le fondateur du département audiovisuel du Louvre, il a organisé des projets pluridisciplinaires du Centre Georges Pompidou dont il fut directeur (2000-2005). Il est aujourd’hui, commissaire indépendant d’expositions, en France comme à l’étranger : 2017 « Ciao Italia ! » Histoire de l’immigration italienne, 2017 ; Le Cinéma et les autres arts, Caixa, Barcelone ; 2015 Gaumont, 120 ans de cinéma, 104, Paris ; 2015 Michelangelo Antonioni, Cinémathèque française, Paris ; 2014 Lewis Baltz, Le BAL, Paris ; 2010 ABC : Art Belge Contemporain, Le Fresnoy ; 2006 Voyage(s) en utopie de Jean-Luc Godard, Centre Pompidou, Paris ; 2001 Hitchcock et les arts, Centre Pompidou, Paris...

Par ailleurs, Dominique Païni dirige une collection cinéphile chez l’éditeur Yellow Now et poursuit ainsi son travail de critique commencé dans les années 1980-90 à Art Press ou aux Cahiers du cinéma. Il est l’auteur de nombreux ouvrages sur le cinéma dont : 1997 Le cinéma, un art moderne, Les Cahiers du cinéma ; 2002 Le Temps exposé, Les Cahiers du cinéma ; 2007 L’attrait de l’ombre, Editions Yellow Now ; 2010 L’attrait des nuages, Yellow Now ; 2013 Le cinéma un art plastique, Yellow Now ; 2017 L’attrait des miroirs, Yellow Now ; 2017 Glamour, Editions Filigranes…

Cycle de « Commerce des images »
Mercredi 20 mars 2019 de 18h à 20h
Boulevard Helvétique, 9, salle 25

Affiche de l'exposition Godard-Picasso – Collage(s)

Affiche de l’exposition Godard-Picasso – Collage(s)

publié le 18 mars 2019