Cours de Jorge Yglesias

  • Du 16 au 20 février 2014

Jorge Yglesias avec les étudiant-e-s du Département Cinéma

Il a sept ans quand, en 1959, la Révolution cubaine parvient à prendre le pouvoir. Il a suivi des études de littérature hispanique, a appris l’anglais en autodidacte et le français à l’Alliance française de La Havane.

Il a fait de la radio, des pièces dramatiques, des radio-novelas ! La première, consacrée à la vie de Beethoven. Et il persiste : une émission quotidienne cinq jours par semaine toute entière dédiée à la musique classique, sans oublier des chroniques consacrées au cinéma.

Partout où il voyage, il trouve les CD indispensables à sa curiosité et à son goût du partage avec les auditeurs cubains. Et quand il voyage encore, ce sont les DVD de films qu’il collectionne avec une attention aux aguets, tellement il tient à étonner son auditoire de la Escuela Internacional de Cine y Television (EICTV) de Cuba, cette Fondation latino-américaine du cinéma, haut lieu de formation pour tout un continent.
C’est bien de Jorge Yglesias qu’il s’agit, professeur d’histoire de cinéma particulièrement versé dans l’esthétique documentaire, attaché depuis quatorze années à l’EICTV, où il est Jefe del Departamento de Humanidades.

Au cours d’une semaine de tous les possibles (16 au 20 février 2014) propres à la HEAD, il a parcouru avec force films l’histoire du cinéma cubain et en partie latino-américain, des années 60 à aujourd’hui, entre élans d’émancipation, de recherches narratives et esthétiques, entre ces cinématographies nouvelles et la production des années 2000.

Parcours passionnant, intelligent, en prise avec le cinéma d’hier en tant qu’il nourrit réflexion et émotions dans le rapport des étudiant-e-s et l’équipe pédagogique pour un cinéma contemporain. Jorge Yglesias a au cours d’une deuxième semaine rencontré chaque étudiant-e de 3ème Année en préparation de la réalisation de leurs films de Diplôme Bachelor. Fortes discussions, pertinents échanges, accords et résistances comme il se doit dans tout réel échange pédagogique.

Et dire que Jorge Yglesias est un écrivain et poète, qui publie ce printemps en espagnol des nouvelles, de courts récits. A suivre. Et son amour des haïkus… Il m’avait demandé de mettre dans mes bagages une série de livres en français achetés à Genève, puisque je me rendais à l’EICTV, dans le cadre de la convention de collaboration avec la HEAD et son Département Cinéma. Quelques livres, avait-il dit. Le gros sac que je me suis vu porter avec énergie n’a pas échappé à la vigilance des douaniers cubains, qui ont feuilleté maints livres, avant de me laisser passer…
Jean Perret

publié le 10 avril 2014

modifié le 14 avril 2016