Robert Frank

© Allen Ginsberg/Corbis

Cours-séminaire : Esthétique du cinema 2 - Jean Perret

Tous les quinze jours, le mardi de 9h15 à 12h15, salle de projection, GD, Semestres 1 & 2


L’histoire du cinéma du réel est riche de pratiques différentes. Les œuvres des cinéastes retenus ici balisent des territoires de ce cinéma – à voir comment ils s’essayent au cinéma et au monde. Comment ils et elles tracent des voies entre documentaire et fiction. Le casting est de choix, non exhaustif et sous réserve… Robert Frank, Mike Hoolboom, Susan Mogul, Peter Mettler, Werner von Mutzenbecher, Ogawa Shinsuke, Naomi Kawase, Michael Pilz, Jonas Mekas, Allan Berliner, Peter Liechti, Walter Marti & Reni Mertens, Christian Schocher, Clemens Klopfenstein, Shirley Clarke, Donigan Cumming, Johan van der Keuken,…
Visionnage de films, d’extraits, approches des spécificités, des singularités, des radicalités, des forces et faiblesses, des questions et doutes que les films partagent avec son spectateur ; ce dernier sera interpelé quant à sa place et ses circulations dans les dispositifs mis en jeux. Il s’agira aussi d’observer les dynamiques d’évolution dans le corps même de certaines œuvres, les modifications qui s’y manifestent. Des gestes de cinéma d’hier et d’aujourd’hui pour enrichir notre compréhension des enjeux contemporains de la création.
Par ailleurs, ce sera l’année des six petits livres (plus un ou deux, peut-être) : ceux de Pier Paolo Pasolini, Federico Garcia Lorca, Michel Foucault, Giorgio Agamben, Hermann Broch et Georges Didi-Huberman, qui feront l’objet de lectures commentées et de courts exposés. Ces petits livres pour constituer une boîte à outils ouverte aux azimuts des curiosités, découvertes, appétits, disponibilités, intelligences et sensibilités. Et l’on prendra le temps de recommander la lecture de la Relation critique de Jean Starobinski.
Un cours accueillera Riccardo Bocco, Professeur à l’IHEID – Institut des Hautes Etudes internationales et du Développement, pour une approche anthropologique du cinéma, avec pour mots-clés « violence, mémoire et cinéma ».

Chaque cours débutera par des éditoriaux proposés par les étudiants et Jean Perret, des commentaires brefs à propos des images, des idées, des textes, des voix qui circulent, qui heurtent, qui confortent.