Vernissage du livre "Montage. Une Anthologie (1913-2018)"

"L’Homme à la caméra" de Dziga Vertov

Fruit de trois années de travail, cette anthologie fait suite à Jeux sérieux. Cinéma et art contemporains transforment l’essai, publié en 2015. Cet ouvrage témoigne de l’engagement renouvelé du département Cinéma / cinéma du réel dans le champ de la recherche.

Montage. Une anthologie (1913-2018) propose une boîte à outils à nulle autre pareille pour les passionné-e-s de montage et de cinéma. Dans cet ouvrage, le lecteur trouvera des textes signés Eisenstein ou Tarkovski, Bazin ou Daney, Deleuze ou Agamben. Une distinction a été opérée entre les textes « sources », pour la plupart écrits par des cinéastes, et des textes de « référence » de théoriciens ou de critiques.

Le Département Cinéma/cinéma du réel de la HEAD – Genève proposent deux événements de lancement de la publication Montage. Une anthologie (1913-2018), coéditée par la HEAD et le MAMCO.

Mardi 13 novembre 2018 à 19:00
Les Cinémas du Grütli à Genève

Vendredi 16 novembre 2018 à 18:30
Cinémathèque suisse à Lausanne

Après une courte présentation du livre et de ses enjeux principaux, nous vous proposons de voir ou de revoir successivement : le début du chapitre 4b, intitulé « Les signes parmi nous », des Histoire(s) du cinéma (1988-1998) de Jean-Luc Godard, auquel Jacques Rancière consacre une analyse lumineuse dans Le destin des images édité en 2003 ; « Les saisons » d’Artavazd Péléchian (1975), l’un des maîtres du cinéma de montage et l’auteur d’un manifeste « Montage distancié, ou théorie de la distance » publié en 1973 ; et, enfin, une projection de Dizga Vertov, l’un des premiers grands théoriciens du montage, leur maître à tous.

publié le 10 novembre 2018

modifié le 12 novembre 2018