Gilles Mouëllic invité du nouveau cycle de conférences de la HEAD « Le Commerce des images »

Une initiative de la filière Arts Visuels et du Département Cinéma/cinéma du réel

  • mercredi 11 mars 2015 – 18:30
    HEAD – Genève, Boulevard Helvétique 9, 1205 Genève, salle 25

John Cassavetes et Shafi Hadi pendant l’enregistrement de la musique de “Shadows” (1959)

Pour faire suite à Dork Zabunyan et à Corinne Maury qui ont inauguré l’an passé le cycle de conférences « Le Commerce des images », initié par la filière Arts Visuels et le Département Cinéma/cinéma du réel, la HEAD a le plaisir d’accueillir ce semestre Gilles Mouëllic, professeur en études cinématographiques, et, très prochainement, Eric Baudelaire, artiste et cinéaste…


« L’improvisation ou la performance maitrisée » par Gilles Mouëllic
En dialogue avec Bertrand Bacqué & Jean Perret

Cette conférence sera consacrée à l’improvisation comme mode de création dans les arts en s’appuyant sur une mise en relation entre ses modalités d’existence au cinéma, en musique, au théâtre ou en danse, voire en peinture ou en sculpture. Si ce sont bien les images et les sons qui seront au cœur de la réflexion, cette dimension transdisciplinaire nous permettra de comprendre à la fois la diversité et la complexité de la mise en œuvre d’une création réellement improvisée, bien loin du mythe de l’improvisation comme expression du « génie créateur ». Si une approche théorique s’avère bien utile tant la notion semble échapper à toute définition stable, les liens concrets entre les pratiques improvisées et les évolutions techniques ne manqueront pas d’être explorés, une attention particulière étant portée ici aux processus de création.
Plusieurs extraits de films, qu’ils soient issus de documentaires ou de fictions, serviront à la fois de supports d’analyse et de bases d’échanges avec le public.

Gilles Mouëllic

Professeur en Etudes cinématographiques et musique, co-directeur de la collection Le Spectaculaire/cinéma des Presses Universitaires de Rennes, Gilles Mouëllic enseigne le cinéma et le jazz à l’université Rennes 2 où il a animé le programme ANR Filmer la création artistique (2009/2013) au sein de l’équipe d’accueil Arts, pratiques et poétiques (EA 3208) dont il est également le directeur.
Outre de nombreux articles et conférences consacrés aux rapports entre la musique et le cinéma en général (et le jazz et le cinéma en particulier), il a codirigé plusieurs ouvrages collectifs et il est l’auteur notamment de Jazz et cinéma (Cahiers du cinéma, 2000), Le jazz, une esthétique du XXème siècle (Presses Universitaires de Rennes, 2000), La Musique de film (Cahiers du cinéma/SCEREN-CNDP, 2003), ainsi que d’un recueil d’entretiens : Jazz et cinéma : paroles de cinéastes(Séguier/Archimbaud, 2006). Il a codirigé à l’automne 2010, avec Jean-Pierre Criqui, le numéro 112/113 des Cahiers du Musée d’Art Moderne (Centre Pompidou), numéro intitulé « Le cinéma surpris par les arts ».
Ses travaux actuels portent sur les relations entre techniques et esthétiques ainsi que sur l’improvisation en tant que mode de création au cinéma, avec notamment la publication récente, aux éditions Yellow Now, d’un essai intitulé Improviser le cinéma (2011).

publié le 12 février 2015

modifié le 18 février 2019