"Sans Soleil" (1983) de Chris Marker

Histoire et esthétique du cinéma

Cours et séminaires de Bertrand Bacqué au semestre de printemps 2015

L’ESSAI, UNE FORME QUI PENSE…

Dans ce cours-séminaire, nous aimerions nous pencher sur l’essai, cette « forme qui pense », selon les mots de Jean-Luc Godard. Des sources littéraires et philosophiques (Montaigne, Lucáks, Adorno…) en passant par les pionniers du « genre » (Griffith, Richter, Vertov…), nous étudierons une série d’œuvres signées Marker, Resnais, Pollet, Pasolini, Solanas, Godard, Péléchian, Gianikian et Ricci Lucchi, Kluge, Farocki, Sokourov, Des Pallières… Pour ce faire, nous nous appuierons sur la publication issue du colloque Start Making Sense ! Cinéma et art contemporains transforment l’essai… qui propose une généalogie et une cartographie inédite de cette forme à nulle autre pareille.

LA POETIQUE DES AUTEURS
Afin de renouveler l’approche de l’histoire du cinéma, nous nous proposons de présenter un cinéaste par cours, façon de traverser les grands courants et les grandes cinématographies nationales d’une manière différente. De Rouch à Jia Zhangke, il s’agira à chaque fois d’envisager la genèse d’une écriture cinématographique et de voir comment une forme fait sens dans telle ou telle œuvre, tout en s’affranchissant des codes esthétiques dominants. Nous analyserons des séquences clé de leurs films principaux sans oublier d’évoquer les dimensions historiques, techniques et économiques qui les ont vu naître. Le cours sera suivi par la projection d’un long métrage du cinéaste évoqué.

MONTAGE, MON BEAU SOUCI
En 1956, Montage, mon beau souci de Jean-Luc Godard répondait au Montage interdit d’André Bazin, un texte écrit en 1953. Le fer de lance de la Nouvelle Vague aurait pu dire aussi : « Le montage, c’est le cinéma », comme le soulignera plus de trente ans plus tard Serge Daney dans un article essentiel publié par les Cahiers du cinéma en 1991 : « Le montage obligé ». Après avoir parcouru des textes fondamentaux sur l’image, l’utopie et l’anthropologie, nous aimerions étudier en petit groupe, une série de textes sur le montage — acte fondamental du cinéma s’il en est — rédigés autant par des cinéastes que des critiques ou des théoriciens du cinéma. Ce séminaire est une préparation directe à l’Essai Bachelor et complètera celui consacré par Jean Perret au cinéaste du réel.