Julie Bellard et Alexander Larson, nouveaux résidents à l’ECPAD

Alexander Larson et Laurie Bellard, deux alumnis du Département Cinéma de la HEAD-Genève, ont été choisis à la suite de l’appel à projets lancé par l’Observatoire de l’Espace pour entrer en résidence à l’Etablissement de Communication et de Production Audiovisuelle de la Défense. Ils réaliseront une œuvre audiovisuelle sur la thématique “Infrastructures spatiales et territoires” mêlant archives et création contemporaine.

Leur projet de résidence s’articule autour de l’ambivalence entre la fantaisie inspirée par un lieu comme une base spatiale et les contraintes de vie qu’elle engendre. A travers un récit fictionnel dans une ambiance mystérieuse, Alexander Larson et Julie Bellard donneront à voir la base spatiale à travers les yeux d’un habitant s’attardant sur des éléments de la vie quotidienne plus que sur le caractère exceptionnel et scientifique du lieu, communément associé à la base spatiale. L’oeuvre audiovisuelle montrera le rapport personnel d’un habitant à son territoire pour redécouvrir l’environnement spatial.

La résidence se déroulera au sein de l’ECPAD. Elle aura pour aboutissement la création d’une œuvre audiovisuelle, conçue à partir d’archives de l’ECPAD. L’œuvre ainsi créée sera présentée par l’Observatoire de l’Espace dans le cadre de l’exposition Dissipation à l’occasion des Journées Européennes du Patrimoine de septembre 2019. Elle entrera également dans la collection de l’Observatoire de l’Espace mise en dépôt au Fond Régional d’Art Contemporain Occitanie – Toulouse.

L’Observatoire de l’Espace fonde son activité sur l’idée que les archives de l’aventure spatiale sont des matières à créations artistiques et littéraires. Depuis 2018, il développe une nouvelle thématique de recherche : Infrastructures spatiales et territoires. A partir d’archives, depuis 1947 jusqu’à nos jours, retraçant l’histoire d’anciens sites de l’activité spatiale, ce champ d’étude s’attache à explorer les relations d’interdépendance entre territoire, habitants et infrastructures mises en place pour accéder à l’Espace. L’Observatoire de l’Espace propose une nouvelle résidence qui s’inscrit dans cet axe de recherche.

publié le 26 août 2019