« La fin d’Homère » de Zahra Vargas reçoit le Megaherz Filmschool Award au DOK.fest München

« La fin d’Homère » de Zahra Vargas

© HEAD – Genève, Zahra Vargas

Le film de diplôme Bachelor 2015 de Zahra Vargas La fin d’Homère a remporté le Megaherz Filmschool Award au DOK.fest München qui s’est tenu du 6 au 16 mai à Munich. Le festival présente un vaste programme de documentaires internationaux (longs et courts métrages), ainsi qu’une sélection de films d’école de cinéma dans laquelle « La fin d’Homère » était présenté aux côtés, entre autres, de deux films du Département Cinéma : Les monts s’embrasent de Laura Morales et Une histoire simple, la tienne, la mienne et celle de M. de Atefeh Yarmohammadi.

 

Le jury de la section Film School, composé d’étudiant-e-s d’école de cinéma européennes, a remis le Megaherz Filmschool Award à La fin d’Homère pour les raisons suivantes (extrait de la décision du jury) :

« This film not only opens the door to the uncanny world of the protagonists but also invites us to reflect on our society. It questions the moral fabric, its rights and wrongs and everything in between. We hope for the filmmakers’ cinematic vision in all its poetry and understanding of the social construct, to be seen more often in the future. »

 

La fin d’Homère de Zahra Vargas (Suisse, 2015, 23’)
Durant une partie de chasse, Homère a abattu par erreur un gypaète barbu, rapace protégé. La vindicte populaire est terrible et le chasseur, persécuté, finit par en mourir… Lynchage collectif ? Légende urbaine ?
A partir d’un fait divers, cette fable sociale, s’immisce dans les rumeurs d’un royaume, confiné entre deux barrières de montagnes. Elle déploie, à travers le récit de ses protagonistes, le désir de fiction de tout un chacun, en lien avec la fin d’Homère, mort pour avoir tiré sur un oiseau sacré.

publié le 19 mai 2016