Les Journées du cinéma suisse de Soleure sont fastes pour le Département Cinéma

Nominations Prix du cinéma suisse

Huit films BA en sélection, plus trois MA, les deux prix du Upcoming Lab attribués à des projets d’étudiantes diplômées de Genève ; et ce nouvel épisode : le film d’Atefeh Yarmohammadi, Une histoire simple, la mienne, la tienne et celle de M., film de Diplôme 2015, est nominé pour le Prix du Cinéma suisse – valeur CHF 2’500.-.
Qui plus est, Daniel Schweizer cinéaste de l’équipe pédagogique du Département, est nominé avec Dirty Gold War, long métrage documentaire – valeur CHF 25’000.-.

Les deux films en bref :
Une histoire simple, la mienne, la tienne et celle de M.
La guerre en ce qu’elle broie les hommes et telle qu’elle a fait disparaître lors du conflit entre l’Iran et l’Irak (1980-1988) ce père, ce mari, dont la jeune réalisatrice trace le parcours de l’absence. Une histoire de famille dans les méandres d’une société déchirée pour un film au rythme tendu, à la voix en quête d’apaisement.

Dirty Gold War
À travers le portrait des principaux opérateurs miniers et des victimes de l’exploitation aurifère, ce film nous emmène au coeur de l’industrie de l’or. Un périple dans plusieurs pays du nord au sud, qui nous conduit sur les lieux des nouvelles ruées vers l’or dévastatrices, du plus profond du Brésil au Pérou, de l’Amazonie à l’Altiplano. Des mines aux vitrines de Londres et Genève, de l’extrême misère aux enseignes de luxe, nous découvrons un monde très secret où la Suisse joue un rôle crucial en raffinant et façonnant les lingots d’or du monde entier.

www.journeesdesoleure.ch

publié le 2 février 2016

modifié le 14 avril 2016