Les Lumières de la ville

C. S. CHAPLIN (1931, USA, 91’)

  • lundi 16 octobre 2017 – 19:30

Premier film sonore de Chaplin, mais qui, en l’absence de dialogues, comprend des intertitres. L’histoire commence par l’inauguration d’un monument dénommé "Paix et Prospérité" sur lequel dort un vagabond, donnant dés le début, le ton à une fable moderne drôle et sarcastique avec, à la clef, un gigantesque pied de nez (visible de façon concrète à la quatrième minute du film) aux institutions et à la société, en général. Le scénario traite, entre autre, de la mort (le suicide), des inégalités sociales et du handicap (la cécité) tout en s’autorisant une petite note d’espoir à la fin de l’histoire.
Wikipédia