Les films de Lucien Monot et Fisnik Maxhuni primés à Locarno

Genesis de Lucien Monot

© HEAD – Genève, Lucien Monot

Le Jury des Pardi di domani composé du réalisateur allemand Edgar Reitz, de l’actrice espagnole Marian Álvarez, de la productrice américaine Julie Corman, de la réalisatrice afghane Shahrbanoo Sadat et du réalisateur suisse Nicolas Steiner a décerné le Léopard d’argent à Genesis de Lucien Monot, étudiant en 2e année BA Cinéma. Le film a également reçu une mention spéciale du jury Cinema & Gioventù. Le film Lost Exile de Fisnik Maxhuni, diplômé MA Cinéma, a reçu le prix du jury Cinema & Gioventù.

 
 
 
 

Genesis de Lucien Monot – 16’
En être de ce cinéma de fiction qui fait rêver cet homme prêt à quitter une vie quotidienne sans trop de surprises pour prêter toute sa prestance à des rôles de figurants. En costume d’époque aussi, son plaisir est communicatif et il devient le personnage principal de ce film, sa vedette !

Lost Exile de Fisnik Maxhuni – 29’
Cette jeune femme, mère d’une petite fille, veut échapper à son pays, partir pour l’Europe ; fuite existentielle, économique dans le flux des migrations souvent dramatiques qui rythment l’actualité. Au cœur du récit, ce couple improbable, elle et le passeur, tous deux en danger de mort.

Le département Cinéma /cinéma du réel était présent au Festival del Film Locarno avec deux films d’étudiants, sélectionnés dans la catégorie Pardi di Domani, Genesis de Lucien Monot et Lost Exile de Fisnik Maxhuni, et avec deux films d’anciens étudiants Rio Corgo, de Maya Kosa et Sergio da Costa présenté dans la catégorie Panorama Suisse et Pescatori di corpi de Michele Pennetta, en compétition dans la catégorie Cinéastes du Présent.

publié le 15 août 2016

modifié le 7 septembre 2016