Les grandes rencontres de l’EICTV

Lav Diaz - conversations et réalisations

Se décentrer afin de refonder son centre de gravité
Se déporter afin de trouver de nouveaux chemins de création
Se perdre afin de réaffirmer son désir de cinéma
Partir (très) loin afin de venir à soi

Vous êtes cinéaste, chef opérateur, ingénieur son, technicien, femme et homme de cinéma que vous pratiquez et pensez en dehors des genres académiques que sont la fiction, le documentaire, l’expérimental, l’animation...
Vous avez réalisé un film ou plusieurs, venez avec vos expériences et projets, rejoignez cet atelier de réalisation piloté par Lav Diaz, cinéaste philippin dont l’œuvre est de référence dans le cinéma d’aujourd’hui. En collaboration avec Jean Perret, chargé de cours et responsable de ces Rencontres, et avec Jorge Yglesias, responsable du Département des Humanités (histoire & esthétique) de l’EICTV – la Escuela internacional de cine y television de San Antonio de los Baños, Cuba, trois semaines pour prendre pied dans une région, un pays, hors des tentations des approches pittoresques et touristiques.

Il s’agira de rencontrer des gens de la campagne et de la ville, de procéder à des repérages, des tournages, des montages et des postproductions : l’ambition est de raconter des histoires vraies, réalisées seul ou en groupes, en favorisant des collaborations, des échanges de compétences.

Ces Rencontres sont aussi l’occasion de découvrir l’œuvre de Lav Diaz, dont plusieurs films seront projetés ; de même, vous serez invités à présenter vos propres films. Dialoguer, échanger, voir, regarder, cadrer dans l’espace et le temps et développer ses expériences de création tendues entre patience et urgence.

Lav Diaz
“Yes, cinema is a struggle to understand time, life, humanity.”
Qu’il explore avec sa petite caméra DV une île défigurée par un tsunami dans l’urgence de saisir la mesure de la dévastation et qu’il y développe le récit d’un homme revenu d’exil pour retrouver le gens qu’il a aimés, Lav Diaz s’emploie à inventer des formes esthétiques et narratives qui se jouent des genres établis. Documentaire, fiction, cet admirable Death in the Land of Encantos d’une durée de neuf heures ? « Mais le cinéma n’a que cent ans, il est un art jeune qu’il faut pousser plus avant », affirme le cinéaste philippin né en 1958 et dont l’œuvre compte une vingtaine de films. Les plus grands festivals ont célébré une œuvre exceptionnelle. Son dernier film, Season of the Devil, une authentique comédie musicale à dimension politique, était en Compétition à Berlin en février 2018.

Dates : du 6 au 26 mai 2019, arrivée de préférence le 3-4 mai, départ dès le 27-28 mai.
Nombre de participants : 25 maximum
Inscription jusqu’au 31 mars
Coût : 2’700 US Dollars

Pour toutes informations et inscriptions :
EICTV : www.eictv.org
et
Lav Diaz ou Jean Perret

publié le 21 décembre 2018