MONTAGE : FORME DE FAIRE – MANIÈRE DE PENSER

  • Du 20 au 21 novembre 2015 (Rue Général-Dufour 2, salle de projection, de 9h à 18h, entrée libre )

Fragment du montage d’"Alexandre Nevski" par Sergei Eisenstein

Le Département Cinéma/cinéma du réel de la HEAD – Genève en collaboration avec le département de Français moderne et le Centre interfacultaire en Sciences affectives (CISA) de l’Université de Genève est heureux de vous proposer, les vendredi 20 et samedi 21 novembre, une réflexion originale sur les pratiques et les théories du montage à l’occasion d’un colloque intitulé « Montage – Forme de faire, manière de penser ».

Mené dans le cadre d’une recherche initiée par le Département Cinéma/cinéma du réel de la HEAD – Genève qui aboutira à la publication d’une anthologie unique de textes sur le montage, ce colloque est le premier d’une série d’événements. L’idée est de croiser différentes perceptives (littérature, histoire de l’art, histoire et esthétique du cinéma…) aussi bien théoriques que pratiques. Avec cette hypothèse forte : le montage est non seulement le langage de l’art du XXe siècle, mais aussi la manière de faire et de penser de la modernité !

Les interventions prévues reviendront aux sources du cinéma soviétique (Antonio Somaini) et hollywoodien (Marion Polirsztork), iront jusqu’au cinéma contemporain (Bertrand Bacqué, Teresa Faucon), en passant par la modernité avec Resnais (Suzanne Liandrat-Guigues), Marker (Serge Margel) ou Pasolini et Godard (Cyril Neyrat). Elles trouveront dans l’anthropologie des fondements (Teresa Faucon), dans la littérature des échos (Patrizia Lombardo) et dans la théorie de l’histoire de l’art des applications nouvelles (Giovanni Careri). La pratique ne sera pas négligée puisque Olivier Zuchuat et Rodolphe Molla, en dialogue avec Cyril Neyrat, viendront en parler de cas précis : le montage de Comme des lions de pierre à l’entrée de la nuit (Olivier Zuchuat, 2012) et de Révolution Zendj (Tariq Teguia, 2014). Le montage sera ainsi abordé sous toutes ses coutures…

PROGRAMME DÉTAILLÉ :

Vendredi 20 novembre :

9h00 : Jean PERRET (HEAD – Genève) : accueil et introduction
9h45 : Patrizia LOMBARDO (UniGe) : Le montage comme forme de pensée
10h45 : Antonio SOMAINI (Paris 3) : La question du montage dans l’œuvre théorique d’Eisenstein (1923-48) : cinéma et histoire de l’art.
12h00 : Marion POLIRSZTOK (Paris 8) : Cecil B. DeMille et le Spectacle des Siècles : une expérimentation du montage dans le cinéma muet américain (1916-1925)

13h00 : Pause

14h30 : Giovanni CARERI (CEHTA-EHESS) : Montage / Caravage
15h30 : Cyril NEYRAT (HEAD – Genève) : “Qu’est-ce qu’une catastrophe ?” Le cinéma monté avec la peinture (Pasolini / Godard)
16h45 : Olivier ZUCHUAT (HEAD – Genève) : Principes structurels dans l’essai filmé - un « avant » du tournage et du montage

Samedi 21 novembre

9h15 : Teresa CASTRO (Paris 3) : Montage et pensée des images : un point de vue anthropologique.
10h15 : Teresa FAUCON (Paris 3) : A propos de quelques gestes contemporains du montage
11h30 : Rodolphe MOLLA (monteur de Tariq Teguia) en dialogue avec Cyril Neyrat (HEAD – Genève)

12h30 : Pause

14h00 : Suzanne LIANDRAT-GUIGUES (Paris 8) : Montage d’archives et cinéma moderne
15h00 : Serge MARGEL (HEAD – Genève) : Les montages dans Sans soleil de Chris Marker
16h15 : Bertrand BACQUÉ (HEAD – Genève) : Agencer les images du siècle (Le montage des archives chez Yervant Gianikian et Angela Ricci Lucchi)
17h15 : Bilan : B. Bacqué, P. Lombardo, C. Neyrat, J. Perret

Le colloque aura lieu à la salle de projection (RI 6) du bâtiment Général–Dufour, n°2.
Entrée libre

Renseignements :
Sandra Mudronja
+ 41 22 388 51 19
sandra.mudronja chez hesge.ch

Gena Rowlands et John Cassavetes dans leur salle de montage

Gena Rowlands et John Cassavetes dans leur salle de montage

publié le 18 novembre 2015

modifié le 18 février 2019