Remise du « HEAD – Genève Postproduction Award » au Pitching du Réel

« Between Dog and Wolf » de Irene Gutiérrez (Espagne, Cuba, 80’)

Pour la 5e année consécutive, le Département Cinéma/Cinéma du réel soutien un projet de film documentaire original et prometteur, présenté dans le cadre du Pitching du Réel au DOCM de Visions du Réel, en prenant en charge l’étalonnage du film et la réalisation des supports de diffusion. L’objectif du Pitching du Réel est de soutenir le développement de projets alliant ambition artistique et potentiel sur le marché international ; l’accès à cette tribune à laquelle prennent part environ 70 décideurs et décideuses internationaux est d’un intérêt certain et évident par le Département Cinéma/Cinéma du réel et ses étudiant-e-s. A travers ce prix, se créent également des rencontres professionnalisantes entre les équipes des films invitées à profiter de l’infrastructure technique du Département Cinéma et les étudiant-e-s en cinéma.

Le Jury du « HEAD – Genève Postproduction Award », composé de Jean Perret, Pierre Schlesser, Daniel Schweizer et Olivier Zuchuat, a remis jeudi 21 avril le prix de postproduction (prestations techniques) au projet « Between Dog and Wolf » de Irene Gutiérrez (Espagne, Cuba, 80’). Le projet a été choisi parmi 15 projets de longs métrages issus d’Europe, des Etats-Unis, du Canada et d’Amérique latine.

Décision du jury :
« Le Département Cinéma / cinéma du réel de la HEAD a choisi de donner le « HEAD – Genève Postproduction Award » 2016 au projet de film « Between Dog and Wolf » de Irene Gutierrez.
Le jury tient à souligner l’ambition artistique de ce projet. L’interaction entre les scènes de fiction et celles qui rejouent des situations réelles avec les vétérans de la guerre en Angola, les images d’archives et le travail sur le paysage de la Sierra Maestra est une promesse d’une proposition cinématographique riche.
À une époque où la normalisation de la langue cinématographique est encouragée par certaines chaînes de télévision, il nous semble important d’aider et de promouvoir un tel projet. Grâce à sa dimension essayiste et aux choix esthétiques radicaux qu’il propose, le projet « Between Dog and Wolf » est important à nos yeux et significatif du cinéma que nous défendons. »

« Between Dog and Wolf » présente l’histoire de plusieurs personnages abîmés par la guerre civile d’Angola qui vivent dans un village isolé de la Sierra Maestra. Lazaro est prêtre, Norbelino est nettoyeur de chaussures, Carlos gère un téléphone public, René est charpentier et Julio est agriculteur. Lorsque Mario Guerra, un ex-soldat de l’Angola devenu célèbre acteur cubain, arrive de La Havane pour filmer un court métrage sur le soi-disant « Cuban Vietnam », les cinq protagonistes n’hésitent pas à le suivre dans un voyage à travers la mémoire. Cependant, le travail d’équipe sur le tournage se révélera être plus compliqué que prévu et les blessures de la guerre mal cicatrisées refont surface.

publié le 26 avril 2016

modifié le 27 avril 2016