Rencontre avec le cinéaste Andrei Ujica aux Cinémas du Grütli et au Centre d’Art Contemporain Genève

  • Du 18 au 19 avril 2012

Image du film "L’Autobiographie de Nicolae Ceausescu" d’Andrei Ujica

Dans le cadre d’une exposition dédiée à l’artiste Ciprian Muresan, Recycled Playground, conçue par Katya Garcia-Anton, le Centre d’Art Contemporain Genève et la Haute école d’art et de design – Genève accueillent le cinéaste roumain Andrei Ujica, en collaboration avec Les Cinémas du Grütli. Deux soirées exceptionnelles sont au programme, consacrées à son remarquable travail sur l’archive, qui prend aujourd’hui en compte le New Non Fiction Film américain.

- Projection de L’Autobiographie de Nicolae Ceausescu (2010) d’Andrei Ujica, suivie d’un débat avec le réalisateur animé par Jean Perret

Mercredi 18 avril 2012, 19h00, Cinémas du Grütli (Rue du Général-Dufour 16)

Au travers des Archives Nationales du Film et de la Télévision Roumaine, ce film développe le récit des 25 années de pouvoir du dictateur Nicolae Ceausescu, de son installation en 1965 jusqu’à sa chute en 1989.

Sans recours à un quelconque commentaire et par la force du démontage et remontage des images, qui les déplacent de leur contexte propagandiste pour les faire se retourner contre leur commanditaire, le film propose au spectateur une expérience de cinéma liée à une responsabilité de lecture décalée, critique, intelligente et même ludique des archives projetées.

Le champ de l’Histoire se confronte à des questions d’écriture qui, pour le XXe siècle, ne semblent pas encore résolues, comme l’attestent les œuvres de Rithy Panh ou de Patricio Guzman, pour ne citer qu’eux.
Contre une écriture volontaire de l’Histoire officielle, l’art et le cinéma forgent des mémoires résistantes, « travaillant, comme l’explique Marie José Mondzain, les notions de traces et de vestige à même les œuvres ».

- Arty Night : Andrei Ujica en dialogue avec Jean Perret et Ciprian Muresan

Jeudi 19 Avril 2012, 19h00, Centre d’Art Contemporain Genève, Salle de conférence du BAC (Rue des Vieux-Grenadiers 10)

En dialogue avec Jean Perret, responsable du Département Cinéma/cinéma du réel de la Head – Genève et en présence de l’artiste Ciprian Muresan, Andrei Ujica abordera lors de cette conférence sa pratique du montage et de la réinterprétation d’archives cinématographiques – qu’il qualifie de cinéma "synthatique" – pour nous emmener sur le terrain du New Non fiction Film, mouvement américain qui est un champ de la création parmi les plus féconds du cinéma actuel – un âge d’or du cinéma non fictionnel ?

La conférence sera précédée d’une visite commentée de l’exposition Recycled Playground de Ciprian Muresan en présence de l’artiste et d’Andrei Ujica.

Biographie d’Andrei Ujica
Né en 1951 à Timisoara en Roumanie, Andrei Ujica vit et travaille entre Berlin et Karlsruhe, où il est chargé d’enseignements. De formation littéraire, il réalise entre 1992 et 2010 une trilogie abordant la fin du communisme sous l’angle des relations entre média et pouvoirs politiques : Vidéogrammes d’une révolution (co-réalisé en 1992 avec Harun Farocki), Out of the Present (1995) et L’Autobiographie de Nicolae Ceausescu (2010). À la demande de la Fondation Cartier pour l’art contemporain, il a créé le court métrage 2 Pasolini (2000) et l’installation Unknown Quantity (2005), avec Paul Virilio et Svetlana Alexievitch.

Plus d’infos sur le Centre d’Art Contemporain Genève
Et sur Les Cinémas du Grütli

publié le 26 mars 2012

modifié le 27 avril 2013