Réouverture de la Maison Rousseau & Littérature

"Nature morte" de Valentina Shasivari, Selin Dettwiler, Antoine Flahaut, Marine Maye et Yatoni Roy Cantu

Après deux années de travaux, la Maison Rousseau réouvre ses portes au public avec une exposition sur six étages pour célébrer la pensée visionnaire de Rousseau et propager la littérature et le goût de la lecture. C’est aussi un lieu de débats et de rencontres où le passé et le présent dialoguent pour mieux saisir notre temps et construire le futur.

Le Parcours Rousseau a été complètement repensé et présentera notamment quinze oeuvres des étudiant·e·s du Master Cinéma ECAL/HEAD. Il regroupera également textes, films, photographies, illustrations et musiques pour renouveler notre approche de l’œuvre de Rousseau. Scénographié par l’architecte zurichois Tristan Kobler du bureau Holzer Kobler, et co-scénarisé par deux spécialistes de Rousseau – Martin Rueff et Guillaume Chenevière –, le parcours perpétue et actualise la pensée du philosophe en la confrontant aux défis de notre époque : éducation, nature et environnement, laïcité, citoyenneté, bonheur. Constitué de sept niches thématiques liées à l’œuvre du penseur, on y aussi également une série de films d’animation signés par l’artiste berlinoise Agnieszka Kruczek.

Avec des projets de Rokhaya Balde, Léa Celestine Bernasconi, Marie Chemin, Victor Comte, Selin Detwiller, Antoine Flahaut, Michail Galanopoulos, Massimo del Gaudio, Lepold Helbich Frey, Jiahui Huang, Matthias Joulaud, Balthus Kiss, Marine Maye, Yatoni Roy Cantu, Valentina Shasivari. Chef de projet : Lionel Rupp, coordination : Jasmin Basic, assistante : Irene Muñoz Martin, sous la direction de Nicolas Wadimoff et Lionel Baier.

publié le 14 avril 2021

modifié le 30 avril 2021