Semaine de tous les possibles avec Arnaud Claass, Nicolas Rabaeus et Boris Mitić

Automne 2016

Programme

« Villes réciproques »
Atelier photo dirigé par Arnaud Claass
En collaboration avec Pauline Julier et Bruno Serralongue

Cet atelier se propose de mettre la ville à l’épreuve du regard – et réciproquement. L’espace urbain, qu’il soit ancien, moderne ou postmoderne, dans ses étendues comme dans ses proximités, dans son temps à grande échelle comme dans ses moments d’étonnement soudain, est un réseau mental. Lorsque nous le parcourons, nos sensibilités y croisent nos savoirs, l’inattendu s’y joue de ce que nous voudrions en dire.
La photographie nous montre que l’approche documentaire à base de préméditation peut être poétique, mais l’inverse est vrai également. L’expérience visuelle la plus subjective peut nous en dire beaucoup sur ce que nous sommes, mais aussi sur l’état du monde. En effet, toutes les intentions ne sont pas conscientes et leur perspicacité insoupçonnée peut se révéler après coup dans les images.
Les étudiants seront donc invités à photographier selon leurs inclinations individuelles et leurs choix de méthode, ou d’absence apparente de méthode. Seule contrainte initiale : chacun devra prévoir pour le premier jour une phrase-clé, écrite par lui, ou reprise d’un auteur (photographe, cinéaste, écrivain, artiste…). Cette phrase suggérera l’orientation du travail, quitte à ce que les images l’infléchissent en cours de route.
Est prévu également un cours amplement illustré, abordant d’une façon plus générale la relation photographique, bien moins dualiste qu’on ne le croit souvent, entre subjectivité et objectivité.

« Le dialogue réalisateur/compositeur »
Atelier dirigé par Nicolas Rabaeus, compositeur de musique pour le cinéma
Enseignants responsables : Bertrand Bacqué, enseignant en théorie du cinéma ; Rodolphe Schacher, professeur d’écriture à la HEM ; Pablo Briones, assistant pédagogique DC-HEAD

Proposé par le Département Cinéma/cinéma du réel (HEAD), en collaboration avec la Haute École de Musique (HEM), l’atelier « Dialogue réalisateur/compositeur » a pour but d’introduire les étudiant-e-s à des réflexions autours de la musique au cinéma, et plus particulièrement sur les enjeux d’une collaboration entre un réalisateur et un compositeur. Il vise aussi à stimuler les échanges entre les étudiant-e-s des deux écoles, et de créer un pont favorisant les collaborations futures.

Le concept
Evoluant en binômes (un réalisateur HEAD, un compositeur HEM), les étudiants auront pour tâche de poser la réflexion d’une musique pour leurs films (films de 1ère année), et d’ensuite produire cette musique avec les moyens mis à disposition par la HEM. 

L’objectif
Le but de ce projet est de familiariser autant les compositeurs que les réalisateurs avec la délicate étape qu’est le dialogue autours de la musique. Il vise à sensibiliser les étudiant-e-s aux enjeux et aux problèmes qui surviennent lors d’une telle collaboration. Enfin, après visionnement et discussion autour des différentes créations, il contribuera à renforcer les capacités analytiques et critiques devant une séquence cinématographique accompagnée de musique.

Nombre d’étudiant-e-s :
Une vingtaine, comprenant les étudiant-e-s de deuxième année cinéma, en collaboration avec les étudiant-e-s des diverses filières et de toutes les années de la HEM.

Les couleurs de Boris Mitić – Subchroma
Atelier dirigé par Boris Mitić
en collaboration avec la Biennale de l’Image en Mouvement 2016

Une semaine pour des étudiant-e-s de cinéma et d’arts visuel de la HEAD et du Fresnoy pour prendre fait et cause pour les couleurs discriminées, c’est tout l’enjeu de cet Atelier. Les films imaginés et tournés vont partir à la découverte et la mise en lumière de nuances chromatiques que le commerce quotidien des images ignore. Il s’agira ainsi, selon les mots de Boris Mitić, d’élaborer un manifeste eulogique, apologique ou protestataire filmé en couleurs !

publié le 1er novembre 2016