Soirée spéciale Donigan Cumming

Le Centre culturel canadien présente les trois dernières vidéos (des vingt-cinq réalisées depuis 1995) de Donigan Cumming, le jeudi 16 novembre à 20h. À cette occasion, Jean Perret, responsable du Département Cinéma/cinéma du réel de la HEAD, mènera un échange avec l’artiste américain.

Le travail de Donigan Cumming aborde les thèmes du corps, de la vérité et de la fiction, des tabous de la représentation ainsi que celui de l’engagement social. L’œuvre de Cumming dérange. Elle confronte depuis des années le spectateur à une galerie de personnages marginaux, excentriques et volubiles dont la vie se développe au fil de photographies, films et tableaux documentant et, en même temps, mettant en scène une intimité paradoxalement attachante et obscène.

En plus des nombreuses expositions qui lui ont été consacrées en Amérique et en Europe, parmi lesquelles la déterminante Pretty Ribbons en 1994 aux Rencontres Internationales de la photographie à Arles, Donigan Cumming a fait l’objet de rétrospectives dont celles organisées en 2002 par le Pacific Film Archive (Berkeley) et Visions du Réel à Nyon. L’artiste était cette année finaliste du prestigieux Scotiabank Photography Award.

« Le fil conducteur de ce programme est la vie des objets. Dans Too many Things, nous sommes plongés dans un monde de choses, jadis désirées, aujourd’hui jetées. Dans Exit Interview, la pulsion documentaire – de tout conserver – est violemment rejetée. Le documentariste est viré par les personnages qu’il a créés. Enfin, dans Out of Kerr’s Suitcase, nous voyons où finissent toutes les images : dans une valise qu’on ouvre comme un tombeau égyptien. Le grand prêtre de cette cérémonie est Rawson (Ross) Hill, qui figure dans les trois œuvres – une personne que je connais et photographie depuis 1982 » (Donigan Cumming).

Projections

Too Many Things , 2010 / Couleur / 36’
Obsession, fascination et confusion dans un monde d’objets qui refusent de disparaître.

Exit Interview , 2014 / Couleur / Stéréo / 20’35’’
Entretien de départ est une tragi-comédie sur l’obsolescence. Un documentariste en résidence dans une communauté de plus en plus réduite est viré.

Out of Kerr’s Suitcase , 2016 / Couleur / Stéréo / 38’17’’
Le souvenir en trois actes. Un garçon déballe ses cadeaux. Deux hommes ouvrent une valise bourrée de photos. Une actrice âgée ouvre son cœur à l’amour perdu et d’anciennes rivalités.

Entrée libre sur réservation dans la limite des places disponibles : reservation@canada-culture ou sur notre site.org

Centre cuturel canadien
5 Rue de Constantine, 75007 Paris, France

publié le 1er novembre 2017

modifié le 3 novembre 2017