Trading Paradise de Daniel Schweizer

Comment engager le cinéma, un film afin de penser le monde et les responsabilités qui sont les nôtres pour la vie, la survie ?

Daniel Schweizer, collaborateur du DC HEAD Genève signe le dernier film de la trilogie consacrée aux logiques d’exploitation des ressources premières de la planète.

Il s’attaque cette fois-ci à un dossier qui pourrait éclabousser la Suisse d’un nouveau scandale : les pratiques des négociants en matières premières. Une grande partie de ce commerce mondial est pilotée par des entreprises installées à Zoug ou Genève, 20 à 30% des matières premières échangées dans le monde le seraient par des sociétés suisses. Elles sont connues pour le peu d’impôts qu’elles y paient et pour leur mépris des politiques environnementales en vigueur dans les pays d’extraction.

Par une enquête de terrain menée aux quatre coins du monde, TRADING PARADISE révèle les dessous de ces activités, alerte le public et ouvre le débat nécessaire sur la responsabilité éthique de ces entreprises dans le contexte du néo-libéralisme globalisé.

Projection prévues en présence du réalisateur et d’autres invités :
- Le 16 mars à 20h15 au cinéma les Scala, Genève
- Le 19 mars à 17h au Cinéma la Grange à Delémont
- Le 20 mars à 18h30 au Rex, Fribourg
- Le 21 mars à 18h30 au Rex, Vevey
- Le 25 mars à 20h30 au Galeries, Lausanne
- Le 26 mars à 11h au cinéma Royal, Ste-Croix
- Le 26 mars à 16h au Cinéma ABC, La Chaux-de-Fonds
- Le 26 mars à 18h au Cinéma Rex, Neuchâtel

publié le 21 mars 2017