Visions du Réel 2014 : 6 films en sélection officielle, remise du Award HEAD – Genève Postproduction 2014 & présidence du Jury du Jeune Public

  • Du 25 avril au 3 mai 2014
    Nyon

Cinq films d’étudiant-e-s diplômé-e-s de la HEAD – Genève seront à l’affiche de la prochaine édition du Festival Visions du Réel, ainsi qu’un film de Céline Carridroit, collaboratrice du Département Cinéma.

Il sentiero della Strega de Lorenzo Di Ciaccia et Entre terre et ciel de Maria Gans seront présentés dans la Section Helvétiques, tandis que Komorebitachi de Sophie Perrier, La Vy au Loup de Camille de Pietro et Tout ça de Nalia Giovanoli figureront dans la programmation de la Section Premiers Pas. Le film Resuns de Céline Carridroit, coréalisé avec la cinéaste Aline Suter, se retrouvera quant à lui en Compétition Internationale (voir plus bas le synopsis des films et les horaires des projections).

Pour la troisième année consécutive, le Département Cinéma s’engagera à soutenir un projet de film documentaire à l’ambition affirmée en remettant le AWARD HEAD – Genève Postproduction à un des films présentés au Pitching du Réel 2014. Ce Prix comprend la prise en charge de l’étalonnage du film et la réalisation d’un DCP. La cérémonie de remise du Prix aura lieu le jeudi 1er mai à 13h à la Salle Uni et sera suivie d’un apéritif offert à tous les professionnels participant au Pitching du réel.

Comme lors des éditions précédentes, un-e étudiant-e du Département Cinéma aura également la chance de présider le Jury du Jeune Public. Cette importante responsabilité incombera cette année à Laura Gabay, étudiante en première année Bachelor.

Horaires des projections

Il sentiero della Strega de Lorenzo Di Ciaccia (film Bachelor 2013, 49’)
- Projection le 1er mai à 22h à la Salle de la Colombière
- et le 2 mai à 10h dans la même salle
Enquête étrangement drôle au sein d’une communauté villageoise. En mémoire d’une violence qui laissa des traces, le réalisateur prend le costume du bouffon pour jouer la comédie parmi les acteurs de traditions dont il cherche à pénétrer la part d’ombre.

Entre terre et ciel de Maria Gans (diplômée lauréate du Prix d’Excellence en Cinéma 2011 de la Fondation Hans Wilsdorf, 2014, 28’)
- Projection le 1er mai à 22h à la Salle de la Colombière
- et le 2 mai à 10h dans la même salle
Sur le point de perdre l’équilibre face à la vie, la jeune réalisatrice allemande saisit la première occasion pour échapper à ses questionnements. Elle part à Bucarest pour faire un film-portrait sur le peintre roumain Matei Serban Sandu. Elle commence le tournage sans lui parler de ses doutes personnels. « L’homme n’a pas droit de choisir la mort », c’est la première chose qu’il lui dit alors qu’il travaille sur un de ses grands tableaux. Elle le suit dans son quotidien, capte ses pensées exprimées et se rappelle de son propre chemin...

Komorebitachi de Sophie Perrier (film d’Année 2 – Atelier Naomi Kawase, 2013, 13’ )
- Projection le 1er mai à 18h à l’Usine à Gaz
- et le 2 mai à 13h30 dans la même salle
Chaque fois qu’ils abattent un arbre, les bûcherons savent qu’ils privent un dieu de son habitat. Le tronc couché est alors recouvert jusqu’à ce qu’un jeune arbre soit planté où le dieu pourra aller. La population vieillissante de cet endroit oublié célèbre cet événement qui témoigne de la vitalité de la forêt. Ainsi, lorsque les derniers habitants seront morts, les dieux de la forêt resteront les témoins de ceux qui les vénéraient.

La Vy au Loup de Camille de Pietro (film Bachelor 2013, 19’, une coproduction HEAD – Genève / GoldenEggProduction)
- Projection le 27 avril à 18h15 à l’Usine à Gaz
- et le 2 mai à 13h30 dans la même salle
Paysage de neige, de glace et de blanc pour cette jeune femme somnambulique en quête d’une vérité enfouie. Sa mémoire est troublée, elle confronte son corps à la violence de l’hiver, elle invente l’exorcisme dont elle a besoin pour vivre.

Tout ça de Nalia Giovanoli (film Bachelor 2013, 24’)
- Projection le 28 avril à 18h à l’Usine à Gaz
- et le 2 mai à 13h30 dans la même salle
La petite fille et ses grands-parents : un dialogue riche de récits, de pudeurs et d’objets qui racontent la mémoire d’une vie. Initiation pour la jeune femme, dont le grand-père va réaliser avec elle et pour son film un miracle bien réel.

Resuns d’Aline Suter et de Céline Carridroit, collaboratrice du Département Cinéma (Earthling Productions, 2014, 50’)
- Projection le 25 avril 2014 à 16h30 au Capitole 1
- et le 26 avril 2014 à 12h au Capitole 2
Ce film offre un regard sur le romanche, une langue nichée au coeur des montagnes suisses. Au rythme des vallées et des saisons, sa musique résonne, mélangée aux sons de la nature environnante. Les textes d’un écrivain, les jeux d’un enfant, les chansons d’une comédienne, le récit d’une femme qui l’a apprise par amour pour un homme, dessinent ses contours. « Resuns », ou les échos d’une langue qui résonne toujours un peu moins fort, toujours un peu moins loin et qui nous rappelle que l’identité se forge aussi par la voix, le choix des mots et leurs sonorités.

"Il sentiero della Strega" de Lorenzo Di Ciaccia

"Il sentiero della Strega" de Lorenzo Di Ciaccia


Il sentiero della Strega de Lorenzo Di Ciaccia

"Entre terre et ciel" de Maria Gans

"Entre terre et ciel" de Maria Gans


Entre terre et ciel de Maria Gans

"Komorebitachi" de Sophie Perrier

"Komorebitachi" de Sophie Perrier


Komorebitachi de Sophie Perrier

"La Vy au Loup" de Camille de Pietro

"La Vy au Loup" de Camille de Pietro


La Vy au Loup de Camille de Pietro

"Tout ça" de Nalia Giovanoli

"Tout ça" de Nalia Giovanoli


Tout ça de Nalia Giovanoli


Resuns de Céline Carridroit & Aline Suter

publié le 7 avril 2014

modifié le 14 avril 2016