Robinsoneries – journal des bords : Garance Raynaud

dimanche 5 avril 2020

 
Match your baby with your ambitions

Dans une ère où être proche d’un inconnu et créer un contact humain est un danger, il est difficile d’imaginer des interactions et encore moins l’acte de reproduction.
Aujourd’hui des scientifiques travaillent sur l’éventualité que la procréation et le sexe ne soient plus les façons les plus simples pour confectionner sa descendance.
Des statistiques prouvent qu’aujourd’hui les jeunes Européens sont une “génération no sex : les jeunes font moins l’amour qu’avant”. pornhub aura notre peau
Il est tout à fait envisageable d’imaginer un monde où le sexe comme on l’a toujours connu deviendrait une pratique obsolète. Car en effet depuis des décennies l’être humain essaye d’augmenter son confort, d’endiguer les maladies et les effets secondaires qui sont liés à la mise au monde de futurs humains.
La première fécondation in vitro réalisée en 1978 a ouvert le pas à la création de milliers d’autres bébés, il faut comprendre que la fécondation in vitro est donc le point de départ d’un futur où il est accessible de contrôler de plus en plus de choses comme par exemple la possibilité à des femmes ménopausées d’avoir des enfants. Dajlinder Kaur a mis au monde à l’âge de 72 ans un petit garçon. Elle déclare : « Ça a été plus dur que je ne le pensais. Je m’inquiète pour Armaan. Je dois prendre soin de ma santé, mais aussi d’Armaan.» Orphelin à 10 ans ?
Un autre fait très surprenant vient du combat d’une avocate israélienne Irit Rosenblum qui a mené longuement une procédure judiciaire afin que les défunts puissent léguer un testament biologique. En d’autres termes avoir un enfant d’un parent mort. 
Plus de 50 cas comme celui de Baruch Pozniansky ont déjà été effectués en Israël où la gestation pour autrui est autorisée. Baruch Pozniansky un soldat israélien a fait congeler son sperme avant sa mort pour pouvoir offrir une descendance à sa famille c’est comme ça que 7 ans après sa mort en 2015 sa fille est née d’un père qu’elle ne connaîtra jamais et d’une mère qui n’a jamais rencontré son père. Crise identitaire à neuf ans ?
Plus de 5000 personnes ont aujourd’hui signé ce testament pour autoriser cette pratique en cas de décès fortuit. wtf
Des chercheurs dont Emmanuelle Charpentier et Jennifer Dahamna ont mis au point un ciseau moléculaire en 2012 nommé CRISPR-CAS9 qui permet de modifier le génome humain. C’est comme cela qu’en 2018 des jumelles chinoises sont nées dans le laboratoire du chercheur HE JIANKUI. Lulu et Nana ont été génétiquement modifiées pour les rendre réticentes au VIH. C’est donc le début des expériences pour éradiquer des maladies comme la mucoviscidose, la maladie de Huntington, qui sont des maladies pour lesquelles cet outil serait très efficace et permettrait d’offrir des vies agréables et plus longues au porteur de ce gène. Cette pratique a été nommée par les philosophes l’eugénisme libéral. Eugénisme vraiment!!? et libéral en plus…
Dans le cas de la trisomie 21 le fœtus atteint de cette maladie est avorté dans 90% des cas en Europe. En Islande ou au Danemark il s’agit de 100% des cas. 

Aux États-Unis et en Chine, des cliniques de fertilité peuvent fournir le choix aux clients de sélectionner parmi les embryons la couleur des yeux, la taille du futur nouveau-né, ou même le sexe. Depuis une décennie maintenant le choix des donneurs de sperme peut se faire dans certaines cliniques en fonction de la religion du donneur mais aussi en fonction de la couleur des yeux et des cheveux, de l’activité sportive, de l’ethnie, de la taille, du caractère. On peut facilement imaginer que dans le futur ces technologies soient monnaie courante et deviennent même un chemin obligatoire pour offrir le meilleur à ses enfants les rendre plus « intelligents » « beaux » « sportifs » …
Combiner aux grandes campagnes de kit ADN par exemple « myheritage » qui permet à partir d’un échantillon de salive de connaître les origines de ses ancêtres, et pleins d’autres kits popularisés aux États-Unis qui permettent de connaître nos prédispositions aux addictions, diabète, à l’Alzheimer … Les labos qui recueillent le patrimoine génétique de millions d’habitants partout dans le monde les rendent accessibles aux grands labos pharmaceutiques des US. génial.
Les puissances pharmaceutiques se nourrissent ainsi de nos peurs ou quêtes identitaires pour récolter le catalogue des gènes mondiaux. Le sujet est très vaste fascinant et terrifiant. Les pays riches auront accès à ces nouvelles techniques de modification de génome ce qui créera des humains résistant aux maladies, virus tel que le covid-19 et autres les parents éradiqueront les comportements à risque de leurs enfants ? Plus de suicide ? Plus d’obésité ? Plus de problèmes cardiaques ? Plus de mauvais goût ? Par souci de vouloir offrir le meilleur pour nos enfants ? Pourrons-nous choisir un descendant qui n’a rien à voir avec le patrimoine génétique de ses parents ? *.*
Un couple de parent sourd oblige les médecins à avoir un enfant sourd ? Les ORL les détestent
Est-ce que ces pratiques vont s’accélérer avec cette pandémie mondiale ?
Enfin plein de questions se posent et ça fait peur.  ( °o° )
Qu’en pensez-vous ?

 
Pour aller plus loin voici toutes les sources qui correspondent aux faits avancés:

Testament biologique
https://blogs.timesofisrael.com/dead-for-11-years-and-soon-to-become-a-father/
Avocate israélienne
https://iritrosenblum.com/en/ 
https://www.letemps.ch/opinions/eugenisme-liberal-commodification-lhumain-reponse-samia-hurst 
Faut-il se méfier des tests ADN ?
https://www.courrierinternational.com/article/controverse-faut-il-se-mefier-des-tests-adn
Couple sourd “designer disability”
https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pmc/articles/PMC1124279/