LOCAL.HOST

Dans cette exposition chaque étudiant crée un lieu virtuel sous forme de page web. Les travaux sont installés sur des bornes wifi personnelles que l’on visite grâce à ce signal. Chaque borne émet son propre réseau, lequel est signalé par le nom de l’artiste. Le dispositif n’est pas relié à Internet bien qu’il utilise les mêmes protocoles. Les visiteurs de l’exposition se connectent avec leur smart- phone (ou ordinateur portable, tablette,...) et choisissent l’artiste dont ils désirent voir le travail sur la liste des réseaux wifi affichés. L’exposition se présente comme un ensemble de boîtes, installées sur le mur, chacune munie d’une antenne. Ce dispositif joue avec ce qui est visible ou pas, d’un monde « online » et « offline », du virtuel et du réel. Il s’agit plus d’un îlot indépendant sur lequel toute personne pouvant capter le signal peut se connecter.