Nathalie Preisig | RHYTMAOEP | HEAD 2017

Métal, plastique, texte, moteurs, Arduino 43.5cm x 14cm x 14cm Juin 2017 HEAD Genève

PDF:

RHYTMAOEP

R H Y T M A O E P  SPACE    

3 4 5 6 7 8 9 10 11 12

3-4-5-6-4-76-4-10-12-3-4-5-6-4-7-12-6-4-10-9-3-5 3-4-5-6-4-7-12-11-9-10-6-3-5 9-4-12-7-5-12-7-9-6-4-10-3 10-7-11-6-5-12-8-6-9-7 6-3-8-7-11-5-12-6-3-9-11-4-5 8-6-9-11-5-12-10-11-4-9-3 9-6-4-10-3-12-11-8-3-6-5-12-6-9-12-3-4-5-7-10 4-8-6–10-12-4-8-6-10-3-12-3-8-11 6-4-10-5-12-8-3-10 6-4-10-5-12-10-8-6 6-4-10-5-12-4-10-8-3 6-4-10-12-4-9-11-10-12-10-8-3-6-4 8-3-6-12-10-3-8 10-5-10-12-10-5-10 3-8-6-12-9-3-12-6-9-11-10 5-9-7-12-5-9-7-12-5-8-12-6-9-7-12-6-9-7 6-3-5-12-8-12-11-9-10-7 8-3-6-5-12-3-9-9-7 0-4-12-7-8-6-10 6-10-12-6-10-12-6-10-12-6-10-7-11-9 6-10-8-2-5-12-9-11-10-3-8 4-8-7-7-10-3-12-3-4-5-6-4-7 7-8-5-9-3-12-4-9-7-10 9-7-10-3-6-8-12-8-11-9-6-4-10-7 5-10-8-4 4-9-6-12-11-9-6-8-6-9 4-10-3-12-7-8-11 6-10-8-12-t-10-8-7 3-8-5-12-6-9-5 6-9-11-12-3-8-6-19 6-4-8-6-12-6-8-11-10 3-5-8-9-6-12-6-5-11-10 8-6-9-7-5-12-6-4-10-3-7 4-5-11-10-3-12-11-3-8-5-10-3 10-7-11-6-5-12-10-11-4-9-3 7-5-9-11-10-12-5-10-6
5-9
3-8-6-8-6-8-7-6-8-7 8-10-3-9-12-4-10-8-11 11-9-10-6-12-6-4-10-3-8-11-5 6-8-11-12-6-9-10-12-7-5-6-4 11-5-3-9-12-8-3-7-5 4-10-3-9-12-6-10-8-3
8-4-9-5

RHYTMAOEP consiste en une pièce sonore, surtout rythmique, et visuelle qui recrée un texte. Une transformation liée au traitement des objets musicaux et sonores, mélangeant des car- actéristiques de la musique concrète et de la poésie spatiale. Construite à partir d’une structure en métal et d’un clavier d’ordina- teur obsolète, cette pièce s’anime grâce aux moteurs solénoïdes qui font bouger des touches transmettant un texte en boucle. Créant un rythme composé à travers le code, chaque touche comme une note percussive à la suite l’une de l’autre, via une partition en langage de programmation. Avec l’idée de produire une performance de l’objet, la ma- chine représentant le corps, traversée par des intensités. Don- nant comme résultat un texte crée a partir de la même quantité de touches du clavier que le nombre de doigts de la main humaine: 9 lettres et la barre d’espace, qui sépare les mots. Considérant le texte davantage comme une matière que comme un médium, l’utilisant plutôt comme élément de montage que com- me moyen de communiquer des sentiments de façon littérale. D’autre part, avec l’in- tention de créer une am- biance mécanique qui pro- pose au spectateur de tisser des liens sur le fonctionnement de la ma- chine et de l’homme, leurs compositions, leurs peurs et leurs connaissances, ainsi que differents ap- proches à la délégation des tâches de l’un à l’autre.

Posted by Simon Senn

Pro atelier vidéo
Vit et travaille à Genève, Suisse. Simon Senn a obtenu un Bachelor au sein du pôle Arts-Action de la HEAD de Genève et un Master à Goldsmiths University of London. Son travail a été exposé dans divers lieux tel que le Kunstmuseum Bern, le Kunstmuseum Thun, la galerie Nicola Von Senger à Zurich et à ArcoMadrid. ll est lauréat du prix fédéral d’art et du prix Kiefer Hablitzel.

Présence: jeudi sur rendez-vous
simon.senn@hesge.ch