Futur

POTLATCH – cérémonies et économies / R10

16.00 Ambroise Tièche
Inestimable gratuité
« Ça coûte rien d’essayer. » ; « Donné gratuitement. » ; « Un gratuit. »

La gratuité, une idée évidente, enfantine, protéiforme, qui se fabriquent au fil des situations ; qui va nous emmener du jeu à la manipulation en passant par la générosité désintéressée, chez des artistes notamment. Ça n’existe pas tout à fait, mais c’est pas grave.

Ambroise Tièche travaille les notions de sens et de ses glissements, par le texte envisagé comme un matériau et l’objet comme signe. Le cœur de sa pratique consiste depuis 2009 dans le Dictionnaire encyclopédique lacunaire, lequel recense les mots qu’il connaît et desquels il écrit les définitions à partir de sa seule connaissance. En outre un autre versant de sa pratique consiste en des interventions sauvages dans l’espace urbain.

17.30 Nicoals Audureau
Rites d’échanges et circulation symbolique : les conceptualistes moscovites et après

Le statut de l’objet, sa fonction et sa circulation dans l’économie de la Russie soviétique ont déterminé l’approche des artistes du conceptualisme moscovite et la pauvreté formelle de leur production. Ils éclairent, en partie, un ensemble de gestes et de performances basés sur la contribution des participants, l’échange et la valeur d’usage des œuvres, jusque dans la démarche de jeunes artistes russes aujourd’hui.

Nicolas Audureau dirige LE CAP – Centre d’arts plastiques de Saint-Fons (France). Curateur, il cultive la porosité des formats d’exposition et invite des artistes qui interrogent l’espace social. Il a publié notamment les catalogues suivant : Colocation (La box, Bourges, 2009), Res publica (cnap, Paris, 2010).

ensuite discussion

19.00 Dîner Potlatch – chacun porte un plât préparé