Susan Schuppli

Susan Schuppli est une artiste et chercheuse installée à Londres, dont le travail examine les preuves matérielles dans un éventail de contextes allant des guerres et conflits armés aux désastres environnementaux. Son œuvre a été exposée en Europe et en Asie, au Canada ainsi qu’aux États-Unis. Elle est l’auteure de nombreuses publications de sciences politiques et des médias et fera prochainement paraître Material Witness aux éditions MIT Press. Susan Schuppli enseigne à Goldsmiths en qualité de maître de conférence. Elle a précédemment collaboré au programme Forensic Architecture-ERC en tant que chercheuse associée. Le prix ICP Infinity Award lui a été décerné en 2016.

Charles Heller

Charles Heller est un chercheur et vidéaste installé à Genève, dont le travail privilégie depuis longtemps le thème des politiques migratoires au sein de l’Europe et à ses marges. En 2011, il a co-fondé le projet de recherche Forensic Oceanography qui enquête de manière critique sur les conséquences mortelles des régimes frontaliers militarisés et des politiques migratoires dans la région de la mer Méditerranée. Il a également participé à la fondation de la plateforme WatchTheMed en 2012. Charles Heller a récemment réalisé la vidéo Liquid Traces (2014) et le rapport Death by Rescue ainsi que la vidéo éponyme. Il a collaboré en qualité de chercheur associé au programme Forensic Architecture (sous la tutelle du Centre for Research Architecture à Goldsmiths-University of London). Il poursuit actuellement ses recherches post-doctorales avec le soutien du Fonds national suisse de la recherche scientifique (FNS). Il a obtenu son diplôme de Master au CCC en 2005.

Fabien Giraud

Fabien Giraud est artiste. Depuis 2007, il collabore avec l’artiste et cinéaste Raphaël Siboni, avec qui il a exposé en France et à l’étranger (Palais de Tokyo – 2008, Musée d’Art Moderne de la Ville de Paris – 2009, Santa Fe Biennial – 2008, Moscow Biennial – 2009, Sharjah Art Foundation – 2013, Biennale de Lyon – 2015). Depuis 2014, leur nouvelle série d’œuvres intitulée The Unmanned a fait l’objet d’expositions monographiques au Luxembourg (Casino Luxembourg), au Canada (Vox) et en France (Centre International d’Art et du Paysage de l’Ile de Vassivière).

En 2011, il a initié avec Ida Soulard la série de séminaires et de workshops intitulée La Matière de la Contradiction, visant à questionner le concept géologique d’anthropocène et ses conséquences pour la théorie de l’art. En 2012, ils ont co-initié la plateforme de recherche et la revue Glass Bead. Ils collaborent actuellement à l’écriture d’un livre intitulé The Marfa Stratum (La Strate Marfa)

Ida Soulard

Ida Soulard est doctorante en histoire de l’art à l’ENS / PSL, et co-directrice de Fieldwork: Marfa, un programme de recherche et de pédagogie, co-piloté par les beaux-arts de Nantes et la HEAD-Genève. Elle enseigne actuellement aux beaux-arts de Nantes Métropole.

En 2011, elle a initié avec Fabien Giraud la série de séminaires et de workshops intitulée La Matière de la Contradiction, visant à questionner le concept géologique d’anthropocène et ses conséquences pour la théorie de l’art. En 2012, ils ont co-initié la plateforme de recherche et la revue Glass Bead. Ils collaborent actuellement à l’écriture d’un livre intitulé The Marfa Stratum (La Strate Marfa).

Beyond the Monument

Le projet de recherche Beyond the Monument: Political Mobilization, Citizen Initiatives and Art Interventions in Memorial Processes [BM] pose l’hypothèse d’un changement de paradigme dans les processus mémoriels et leurs représentations depuis 1989. Partant de l’analyse des conditions d’évolution de la mémoire collective, sous l’effet des impératifs d’un présent transformé par les modifications 1) des standards de l’ONU ; 2) du travail des associations ; 3) de nouvelles lois sur la mémoire historique ; 4) des formes de l’engagement artistique, le projet BM se propose d’étudier des formats inédits de mémorialisation, situés à l’intersection entre pratiques artistiques, initiatives citoyennes et mouvements activistes, avec un accent sur le caractère performatif, discursif, [dialogique, interventionniste] commun à ces initiatives. Le projet Beyond the Monument est mené par Pierre Hazan, Denis Pernet, Catherine Quéloz, Yan Schubert, Mélanie Borès et Mischa Piraud.